Afrique de l'Ouest: Séjour du président du Parlement de la CEDEAO au Burkina - La monnaie unique évoquée avec le Premier ministre

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a reçu en audience, le jeudi 8 août 2019, à Ouagadougou, le président du Parlement de la CEDEAO, Moustapha Cissé Lo.

Après l'Assemblée nationale et le palais présidentiel de Kosyam, le président du Parlement de la CEDEAO et sa délégation ont été, le jeudi 8 août 2019, dans les locaux de la Primature.

Après de brefs échanges avec le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, le chef de la délégation a fait une déclaration à la presse. «Cette audience s'inscrit dans le cadre des visites de courtoisie entreprises depuis notre arrivée à Ouagadougou», a-t-il dit aux journalistes.

Le processus de la mise en œuvre de la monnaie unique de la CEDEAO et bien d'autres questions d'intérêt commun ont été abordés au cours de la rencontre avec le chef de gouvernement, foi du député.

Il a, ensuite, indiqué que le mandat des députés de la CEDEAO s'achève dans cinq mois, et l'institution est dans l'obligation d'informer les gouvernements des Etats membres sur le déroulement de son programme et les préparatifs de la prochaine législature.

«Nous avons un plan stratégique que nous mettons en œuvre depuis 2016, et qui doit prendre fin l'année prochaine.

Après le président de l'Assemblée nationale et le président du Faso, nous sommes venus porter les mêmes informations à la connaissance du Premier ministre», a-t-il précisé.

De l'avis du chef de la délégation, lui et ses camarades ont saisi l'occasion pour exprimer partout où ils sont passés, leur solidarité et leurs encouragements pour les efforts déployés au profit du bien-être des populations.

Moustapha Cissé Lo a ajouté que les parlementaires de la CEDEAO veulent apporter leur touche en tant que représentants des peuples à toutes les initiatives des gouvernements, singulièrement dans le domaine de la lutte contre la corruption et autres mauvaises pratiques.

«Cela, en vue d'accélérer le processus d'intégration économique dans la sous-région ouest africaine, à travers la libre circulation des personnes et des biens», a-t-il confié.

«Nous avons été bien accueillis depuis notre arrivée à Ouagadougou et nous tenons à traduire toute notre gratitude aux autorités», a conclu M. Cissé Lo.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.