Soudan: Les principaux mouvements de contestation en conclave en Egypte

Photo d'archives.

À quelques jours de la signature formelle d'un accord ouvrant la voie à un gouvernement civil dans le pays, les représentants des principaux mouvements de contestation soudanais ont tenu, du 11 au 12, une réunion en Egypte.

La rencontre a réuni des membres de l'Alliance pour la liberté et le changement (ALC), fer de lance de la contestation, et le front révolutionnaire soudanais qui comprend trois groupes rebelles, selon un bref communiqué du ministère égyptien des Affaires étrangères.

Les résultats des discussions, qui n'ont pas été dévoilés, seront présentés à Khartoum aux dirigeants de l'ALC. Après des mois de pourparlers entre les meneurs de la contestation et le conseil militaire de transition, les deux parties ont finalisé, début août, un accord global sur une période de transition d'un peu plus de trois ans. La signature officielle de cet accord est prévue le 17 août.

L'Egypte a apporté son soutien au conseil militaire de transition, après la destitution et l'arrestation par l'armée du président Omar el-Béchir, le 11 avril, sous la pression d'un mouvement inédit de contestation populaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.