Cote d'Ivoire: Grain de sel - Le phénomène Arafat !

analyse

De la polyclinique des II Plateaux où il a rendu l'âme après son grave accident, en passant par Cocody Angré, ses fans, comme des Saint Thomas, voulaient voir le corps d'Arafat pour croire qu'il a été vraiment rappelé à Dieu.

Lundi 12 août, sur la toile, son image, ses vidéos, ses clips passaient en boucle. Des journaux en ligne et papiers ont barré leurs Unes avec le décès d'Arafat.

Sur les réseaux sociaux, les commentaires inondent pour saluer la mémoire de l'artiste, le "Daïshikan", "le président de la Chine populaire", l'homme aux multiples surnoms !

Dans les maquis, l'on entendait que le son d'Arafat. C'est dire que le fils aîné de Tina Spencer qui vient ainsi de ranger à jamais le micro, avait conquis le cœur de la jeunesse ivoirienne, voire africaine.

De sorte que partout où il était annoncé, il drainait une foule immense. Il créait l'émeute, tellement ses fans voulaient le toucher, le voir de près... Il faisait salle comble à ses concerts.

Il avait son monde qui l'adulait comme maître du coupé-décalé, ce genre musical qui emporte les jeunes, même les enfants. Il a su créer son monde. Il avait du monde avec lui, un fan-club que l'on aurait baptisé "la Chine populaire".

Et ce monde ne se reconnaît qu'en lui. Il était tout simplement un véritable phénomène. Qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas, Arafat demeure « un king » ou un « roi » du Coupé-décalé, comme le témoignent ses fans.

C'est malheureusement à sa mort que de nombreuses personnes ont su qu'il était le chouchou, une idole des jeunes.

C'est malheureusement à sa mort que l'on le découvre comme l'idole des jeunes, malgré ses sorties pas très catholiques contre certains de ses collègues ou même contre sa mère Tina.

Aujourd'hui, c'est Tina Spencer qui te pleure et le monde avec elle.Parce que "L'amour d'une mère ne finit jamais", chantait Patience Dabany.

Sincères condoléances à Tina Spencer, à la "Chine populaire", à la grande famille du showbiz, au monde de la culture. Repose en paix l'artiste Dj Arafat !

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.