Burundi: Pierre Claver Mbonimpa - "Sans élection crédible, il n'y aura pas de paix au Burundi"

Exilé en Belgique, le fondateur de l'Association pour la Protection des droits humains et des personnes détenues, affirme que le président Pierre Nkurunziza va se représenter au scrutin présidentiel de 2020.

Au Burundi, le pays se prépare au prochain scrutin présidentiel qui aura lieu en mai 2020 mais la sécurité des opposants en exil, qui souhaiteraient retourner, n'est toujours pas assurée.

Pierre Claver Mbonimpa a échappé à une tentative d'assassinat en 2015.

Aujourd'hui exilé en Belgique, le fondateur de l'Association pour la protection des droits humains et des personnes détenues affirme que le président Pierre Nkurunziza ne va pas respecter sa parole et qu'il va se représenter. Rémy Mallet l'a interrogé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.