Centrafrique: Pour Tiangaye, le discours de Touadéra ne répond pas aux attentes

Pour l'avocat et opposant Nicolas Tiangaye, ancien Premier ministre et président de la Convention républicaine pour le progrès social (CRPS), le discours du président centrafricain Faustin-Archange Touadéra à l'occasion de la fête nationale sert avant tout sa réélection et n'a pas réussi à rassurer les Centrafricains.

À l'occasion de la fête nationale de la Centrafrique, le 13 août, le président Faustin-Archange Touadéra s'est exprimé lors d'une allocution radio et télévisée.

Dans son discours, il est revenu sur l'histoire de l'indépendance, la signature de l'accord de paix et a mis en avant la question de la justice pour les victimes du conflit. Pour l'opposant et avocat Nicolas Tiangaye, président de la Convention républicaine pour le progrès social (CRPS) cette allocution ne répond pas aux attentes et aux préoccupations sécuritaires des Centrafricains.

« Il est resté sur des vœux pieux, estime-t-il. Mais en réalité la préoccupation du président Touadéra, c'est beaucoup plus sa réélection. Il est très mal placé pour parler de justice puisque c'est lui qui instrumentalise la justice, qui a mis en place une milice privée qui s'appelle "les Requins" pour agresser les opposants ».

« L'accord de paix pour moi est un marché de dupe, poursuit Nicolas Tiangaye. Ils ont tout eu mais ils n'ont cédé aucun pouce. Donc monsieur Touadera est très mal placé pour parler de justice, pour parler des victimes puisqu'aujourd'hui, il est établi qu'il fait campagne avec les groupes armés. Donc, la préoccupation du président Touadéra, ce n'est pas la sécurité en Centrafrique, c'est plutôt sa réélection en 2020-2021 avec le soutien des groupes armés avec qui il a fait une alliance stratégique qui est tout à fait évidente ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.