Congo-Brazzaville: Disparition - Des Congolais réagissent au décès de Dj Arafat

La mort du chanteur DJ Arafat, vedette du « coupé-décalé », l'un des artistes les plus populaires de Côte d'Ivoire, compositeur, producteur et arrangeur musical, a suscité des réactions aussi bien du côté des mélomanes que des artistes congolais.

« C'est une grande émotion quand j'ai appris la mort brutale de cette star. Je l'ai vu pour la première fois à Pointe-Noire quand il prodiguait des conseils aux artistes. Dj Arafat est irremplaçable, je ne peux pas le comparer à quelqu'un d'autre, c'est un artiste talentueux, hélas ! il est mort. Je ne peux que souhaiter mes condoléances à sa famille et à la population ivoirienne », regrette Christ Mbemba.

Pour Onaud Ngalelo Devarice, alias commandant Zabra, étudiant et fan club du Dj Arafat, c'est très choquant de voir l'un des baobabs africains mourir si soudainement, tout le peuple congolais est choqué de sa mort « Dj Arafat est un Dj qui a eu à parcourir toute l'Afrique, je souhaiterais que s'il a laissé un fils que celui-ci hérite de son père. J'apprécie bien sa musique, Dj Arafat apportait un plus dans sa musique, ce fut un génie. Je suis fan de Dj Arafat. C'est lui qui a donné un sens au coupé-décalé pour avoir élevé ce style de musique, il est une figure emblématique, différent de certains Dj ivoiriens. Il était même leur patron. Je suis étudiant mais je danse sa musique, je me sens dans mon assiette quand j'écoute Dj Arafat. Coup de chapeau à lui, peu importe ce qu'il a semé ici-bas, que Dieu lui trouve une place là-haut, que son âme repose en paix. Un acapela « ils ont voulu me tuer mais je reste vivant, vous ne pourrez rien parce que je demeure toujours le yorobo », a -t-il fredonné tout en lamentant.

Quant à Maria Obombi, elle pense que Dj Arafat avait un style particulier ; « c'est triste d'apprendre la mort de cet artiste à 33 ans. Le monde artistique est affligé, c'est dommage pour quelqu'un qui était plein d'art, très dynamique, c'est vraiment regrettable de perdre un artiste à cet âge. C'est un deuil pour la Côte d'Ivoire et le monde entier dans le domaine artistique », a-t-elle indiqué.

Pour sa part, Mariusca Moukengué, artiste slameuse, pense que « la mort de Dj Arafat nous a beaucoup attristé, mourir si jeune, si tôt avec un potentiel artistique, c'est regrettable. Dj Arafat est un modèle, il a inspiré plusieurs jeunes. L'Afrique a perdu une étoile, un symbole. Comme on le dit souvent, les artistes ne meurent pas mais, vivent à travers leurs œuvres. Dj Arafat restera toujours dans nos mémoires. », déplore Mariusca Moukengué.

Jeanaulin Hemilembolo est l'un des admirateurs de Dj Arafat. Pour lui, la mort de la star ivoirienne l'a beaucoup affecté, il ne cesse de regarder les dernières images de l'artiste à la télé. « L'émotion est tellement grande », a-t-il fait savoir.

Le roi du Coupé-décalé a commencé sa carrière dans les années 2000, comme DJ dans les clubs de la rue Princesse à Yopougon, un des hauts-lieux de la nuit abidjanaise, et s'était rapidement fait connaître. Il est né d'une mère chanteuse et d'un père ingénieur du son.

De son vrai nom Ange Didier Houon alias DJ Arafat, parfois appelé Yôrôbô, Commandant Zabra, anciennement Sao Tao le Dictateur et aussi surnommé Le Roi du coupé-décalé, Dj Arafat est considéré par beaucoup comme l'un des plus grands chanteurs d'Afrique subsaharienne et un ambassadeur du coupé-décalé, ayant eu sur la culture musicale ivoirienne une influence considérable. Ces tubes s'imposent très vite et arrivent en tête des classements ouest-africains.

En 2012, il reçoit deux prix : meilleur artiste africain de l'année et meilleur artiste masculin de l'Afrique de l'Ouest au Kora Awards. Un sacre qui le positionne comme un ambassadeur de la musique africaine dans le monde.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.