Tchad: Une femme kamikaze se fait exploser et tue 6 personnes à Kaïga-Kindjiria

Photo: Le Pays
Des soldats tchadiens

Au Tchad, une femme kamikaze s'est introduit dans une concession et a déclenché sa charge. Six personnes dont l'auteure de l'attentat-suicide ont été tuées la nuit dernière dans la région du lac Tchad.

L'explosion a eu lieu à Kaïga-Kindjiria, une localité de la partie nord du lac Tchad. Au milieu de la nuit, alors que certains habitants n'étaient pas encore endormis, une femme s'est introduite dans la cour d'un bâtiment et a actionné sa ceinture d'explosifs. Cinq personnes ont été tuées sur le coup parmi lesquels un militaire. On compte aussi de nombreux blessés.

Risques à l'occasion de la Tabaski

Cela fait plusieurs mois que le lac Tchad n'avait pas connu d'attaque de kamikazes, le groupe islamiste Boko Haram ayant changé de mode opératoire. Mais ces dernières semaines, les services de sécurité ont attiré l'attention sur le risque d'explosion à l'occasion de la Tabaski.

Niveau de sécurité relevé

Le dispositif a été renforcé dans les centres névralgiques et le niveau de sécurité relevé sur la partie nord du lac Tchad qui a enregistré la plupart des attaques ces derniers mois. « La garde a été baissée au lendemain de la fête et ils en ont profité », commente une source sécuritaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.