Sénégal: Infractions d'offense, d'injure et de diffamation - War en croisade contre les injures

Sous peu, une proposition de loi contre les infractions d'injure, d'offense et de diffamation sera mise sur la table du président de l'Assemblée nationale, Moustapha Niasse.

C'est le moins que l'on puisse dire si l'on se fie au Président de la Commission des Lois, des Règlements, des Privilèges, Djibril War, dans un communiqué rendu public hier, mardi 13 août.

Dans la note envoyée depuis Johannesburg, l'avocat politique, non moins Président de la Commission des Lois, des Règlements, des Privilèges et de Discipline du Parlement Panafricain promet de proposer une loi pour lutter contre la propension de telles dérives.

Le communiqué révèle que le parlementaire «a entrepris de déposer dès son retour à Dakar au bureau de l'Assemblée Nationale des projets de lois visant à modifier certaines dispositions du Code Pénal, notamment l'article 80 Loi Numéro 99-05 du 29 janvier 1999 communément appelé "Délit d'offense au Chef de l'Etat " et suivants, de même que les infractions commises par tous moyens de diffusion publique, de délits d'injure, de diffamation et de déclarations mensongères dirigés contre des citoyens, des autorités institutionnelles, religieuses et coutumières».

Le Député propose ainsi «d'alourdir davantage contre les coupables de tels actes des peines de condamnation pénale, sans possibilité de remise de peine, assorties de travaux d'intérêt général et civiques, tels que le nettoyage des places publiques et les siège des Institutions publiques (Palais de la République, Assemblée Nationale, Cours et Tribunaux etc,).

Les condamnés seront aussi astreints durant leur détention à des séances de rééducation civique à travers des cours, des exercices civiques de respect du citoyen, des autorités, et des symboles de l'Etat».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.