Sénégal: Eid El Kebir 2019 - Macky Sall prie pour une bonne campagne agricole

Le président Macky Sall a relevé lors de la fête de Tabaski célébrée ce lundi 12 août, le retard dans la pluviométrie et sollicité des prières pour une bonne campagne agricole mais aussi pour la paix, de stabilité et la prospérité dans le pays.

Dans son discours prononcé à l'issue de la prière dirigée à la Grande mosquée de Dakar par l'Imam El Hadji Malick Diagne, le Chef de l'État en a profité pour présenter ses vœux à ses compatriotes et l'ensemble de la communauté musulmane pour cette, fête qui souligne-t-il, au-delà de sa haute portée spirituelle, est un moment de convivialité et de solidarité.

Le chef de l'Etat Macky Sall a profité de la fête de Tabaski célébrée ce lundi 12 août, pour demander aux Sénégalais de formuler des prières pour une bonne saison des pluies et pour une «bonne campagne agricole».

Dans son discours prononcé après la prière dirigée à la Grande mosquée de Dakar par l'imam El Hadji Malick Diagne, le chef de l'Etat a invoqué le décret divin pour constater le retard de la pluviométrie.

«Ensemble nous devons solliciter humblement les faveurs d'Allah un hivernage pluvieux parce que nous sommes quasiment le 12 aout et la situation hivernale n'est pas pour le moment tout à fait positive.

Nous sommes des croyants et devons implorer Allah en lui demandant de nous gratifier d'un hivernage pluvieux, une bonne campagne agricole», a-t-il déclaré.

Le président Macky Sall a saisi l'occasion pour adresser ses vœux à ses compatriotes tout en rappelant le sens de la fête de Tabaski qui, au-delà de sa haute portée spirituelle, est un moment de convivialité, de solidarité et de partage.

«Faire en sorte que l'esprit de partage continue de gouverner nos religions sociales»

« Je salue tous nos compatriotes d'ici et de la diaspora. J'ai une pensée particulière pour nos pèlerines et des pèlerins qui séjournent actuellement au Lieux saint de l'Islam.

Qu'Allah Soubahana Wat-Allah agrée leur Hadji et les prières qu'ils n'ont pas manquées à faire pour notre pays. Je leur souhaite un bon retour parmi nous...

J'adresse mes meilleurs vœux à la communauté musulmane du Sénégal. Mes vœux à l'ensemble du peuple sénégalais et à la Ummah islamique. L'Aid al Adha communément appelée Tabaski est pour nous une fête de haute portée spirituelle.

Nous perpétuons l'acte de soumission qu'Allah avait ordonné au Prophète Ibrahima pour tester sa fois à travers le sacrifice de son fils Ismaila et que ce dernier est remplacé par un bélier. C'est le sens de la fête du mouton», a-t-il déclaré.

Ne s'en limitant pas là, le président de la République a invité les uns et les autres à cultiver l'esprit de partage.

« C'est un moment de convivialité, de solidarité et de partage non seulement en entre les musulmans mais également avec tous nos compatriotes des autres religions particulièrement la communauté chrétienne conformément à nos traditions ancestrales et aux enseignements même de l'Islam.

Riches ou Pauvres, Musulmans ou non musulman, nous devons tous ressentir la réjouissance que procure cette fête et faire en sorte que l'esprit de partage continue de gouverner nos religions sociales..», rappelle-il.

Il n'a pas manqué de demander pardon à tous. Il déclare : «je saisis l'occasion pour demander pardon comme il est d'usage à cette circonstance à toutes et à tous et accorder mon pardon à tous et à toutes.

Je prie pour nos morts. Qu'Allah les accueille dans son paradis. Je présente mes vœux de prompt rétablissement à nos malades et je prie pour ceux qui ont des contraintes dans ce monde ici-bas. Je salue les chefs religieux du Sénégal et prie également pour eux».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.