Cameroun: GP sports vacances - Clap de fin

La quatrième édition du camp de vacances de la Garde présidentielle s'est achevée vendredi dernier à Yaoundé.

Au stade du complexe de la Garde présidentielle à Yaoundé vendredi dernier, personne n'est resté indifférent face à une telle prestation. Celle des poussins de l'atelier danse qui, par leur entrain ont émerveillé toute l'assistance. Autre moment qui a retenu l'attention, celui au cours duquel 14 cavaliers en herbe ont revisité toute la majesté du cheval. Lors de la finale mixte de football, on a retenu la victoire 1-0 des filles sur les garçons. Que ce soit à travers les démonstrations en sports de combat, les enjambées des jeunes athlètes ou les arabesques des jeunes gymnastes, les pensionnaires du camp de vacances de la Garde présidentielle ont mis à profit les connaissances accumulées durant huit semaines.

Munis de leur parchemin et des médailles pour les plus méritants, ils ont tenu à remercier le colonel Raymond Jean Charles Beko'o Abondo, commandant de la Garde présidentielle présent à la tribune d'honneur. En effet, durant deux mois, ce sont 1316 enfants qui ont été initiés au culte de l'effort dans 20 disciplines de 8h à 12h. Outre les valeurs du sport, les jeunes apprenants étaient à l'école de la discipline, du patriotisme et du vivre ensemble.

Cette quatrième édition de Gp sports vacances a été marquée par la participation des enfants déplacés du fait de la crise sécuritaire dans les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest. « Je suis heureux parce qu'ici, on nous a appris comment être bilingue et vivre ensemble » a déclaré Junior de l'atelier de badminton. Pareillement, un soutien a été apporté aux enfants porteurs d'un handicap à l'image de Ludovic de l'atelier de football. Avec de nouvelles amitiés nouées, lui comme les autres pensionnaires du camp de vacances ont émis le vœu de participer à la prochaine édition.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.