Angola: Le MINJUD veut des associations d'étudiants au service du pays

Luanda — La ministre de la Jeunesse et des Sports, Ana Paula do Sacramento Neto, a déclaré mercredi à Luanda que les associations d'étudiants constituaient l'un des fondements d'une large participation des jeunes au développement social et économique du pays.

Ana Paula do Sacramento Neto, qui s'exprimait à l'ouverture du Forum «Le mouvement associatif d'étudiants angolais», a indiqué que l'État promet et encourage la création de plates-formes de jeunes et d'étudiants, en tant que partenaires primordiaux dans la dynamique et la matérialisation des droits et des politiques au profit de cette couche sociale.

"Les mouvements associatifs de jeunes et d'étudiants ont toujours apporté leur contribution, avec des cadres de référence et de qualité reconnue, imprégnés d'un patriotisme et d'une citoyenneté remarquables, compromis au développement du pays", a-t-elle souligné.

La gouvernante a également souligné la nécessité pour les membres des associations d'étudiants de maintenir l'organisation de plus en plus forte et solide, étant des éléments fondamentaux dans la transmission des principes et des valeurs.

Elle s'est dit préoccupée par l'opportunisme de certains étudiants qui se présentent comme des représentants légitimes des mouvements étudiants, demandant différents soutiens, ainsi que des cas de dirigeants qui ne respectent pas les statuts de l'organisation.

Le forum, une promotion de l'Institut Angolais de la jeunesse (IAJ), faisant allusion à la Journée mondiale de la jeunesse (12 août), avait pour objectif de créer un vaste mouvement de réflexion autour des nouveaux défis des organisations de jeunes et d'étudiants et de leur contribution au développement du pays, ainsi que de promouvoir une plus grande interaction entre les étudiants et les plates-formes étudiantes, renforçant les capacités d'organisation et de leadership des responsables.

La réunion, à laquelle ont assisté des représentants du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Science, de la Technologie et de l'Innovation et des étudiants de diverses universités publiques et privées, visait également à sensibiliser les organisations juvénile sur leur rôle de plaidoyer auprès des instances qui veillent à la mise en œuvre des politiques pour la jeunesse et des droits des étudiants.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.