Angola: Débat public du projet de loi sur les autorités traditionnelles

Luanda — Le ministère de la Culture organisera vendredi 16 novembre à Luanda une séance de discussion publique du projet de loi sur le pouvoir des autorités traditionnelles.

Le texte en question vise à hiérarchiser les tâches et les compétences, à éviter l'usurpation et le chevauchement des pouvoirs, et à définir le rôle et le caractère des associations pouvant représenter les autorités traditionnelles, pour parler et être des interlocuteurs devant l'État.

Selon un communiqué de presse parvenu à l'ANGOP, l'Exécutif a l'intention de renforcer la coopération entre l'État et les autorités traditionnelles, en tenant compte de leur proximité avec les communautés, pour le maintien de la paix, de l'harmonie sociale, de la cohésion, de l'unité et de la pacification des esprits, ainsi que dans les actions de l'aménagement du territoire et urbanisme et la promotion de la santé. Cette rencontre a pour but de promouvoir une large réflexion et de recueillir des contributions pour la définition et la réglementation des tâches et compétences administratives assurant une action administrative rationnelle, efficace et efficiente, outre de valoriser le pouvoir des institutions traditionnelles.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.