Togo: Le gouvernement fait la chasse aux armes non déclarées

14 Août 2019

Le gouvernement japonais a mis à la disposition du Togo des équipements de marquage des armes.

'La paix au Togo est très importante pas seulement sur le territoire national mais aussi pour la prospérité régionale. C'est la raison pour laquelle nous mettons l'accent sur ce domaine pour préserver la stabilité, a déclaré Hideaki Kuramitsu, l'ambassadeur du Japon au Togo.

Cette initiative s'inscrit dans le cadre du 'Projet d'assistance à la sécurité physique et à la gestion des stocks, marquage et destruction des armes obsolètes et leurs munitions au Togo.

Elle est menée par l'UNREC (Centre régional des Nations Unies pour la paix et le désarmement en Afrique) dont le siège est à Lomé.

Depuis 2014, plus de 10.000 armes civiles ont été marquées.

La détention d'arme n'est pas illégale, mais est sujette a une autorisation de délivrance par le ministère de la Sécurité après une enquête de moralité.

Il s'agit exclusivement d'armes de chasse.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.