Sénégal: KMS3 - Les travaux exécutés à 60% (DG Sones)

Dakar — Les travaux de la troisième usine de Keur Momar Sarr (KMS3) enregistrent actuellement un taux global d'exécution de 60%, selon le directeur général de la société nationale des eaux du Sénégal (SONES), Charles Fall.

"Nous sommes à un taux global d'exécution de 60%", a déclaré Charles Fall dans un entretien paru dans le quotidien Le Soleil, ce mercredi, admettant toutefois que "les taux d'exécution ne sont pas au même niveau selon les différentes composantes du projet".

Ainsi, s'agissant des canalisations, "nous avons déjà posé 80% des conduites. Nous avons réalisé des regards", a souligné M. Fall

Concernant l'usine, "nous sommes à l'état de génie civil", a dit le directeur général, ajoutant : "(...) nous avons commandé tous les équipements dont la fabrication prend du temps".

"Nous pensons que nous atteindrons l'objectif fixé, c'est-à-dire la mise en service de l'usine en 2020. Les délais seront respectés, nous sommes sur la bonne voie", a-t-il assuré.

M. Fall a fait un point sur "les projets à actions rapides" pour couvrir les besoins des populations de Dakar en attendant la mise en œuvre des projets KMS3 et de l'usine de dessalement d'eau de mer.

Il s'agit des forages réalisés hors de Dakar, notamment à Bayakh, à Tassette, à Thieudem, entre autres, qui ont permis d'augmenter la production de plus de 30% en trois ans.

"N'eut été ces investissements du programme d'urgence de renforcement de l'alimentation de Dakar en eau potable, nous vivrions aujourd'hui de réelles difficultés", a dit Charles Fall.

"Toutefois, il y a encore des quartiers où l'eau n'est pas disponible 24H/24, raison pour laquelle, nous avons poursuivi ces programmes d'urgence de la deuxième phase de Thieudem avec 15 millions de litres complémentaires", a-t-il ajouté.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.