Cote d'Ivoire: Arafat dj en 2017 - «Si je meurs d'un accident de moto, c'est dieu qui l'a voulu»

Dans une vidéo qu'il avait lui-même publiée sur les réseaux sociaux en 2017, DJ Arafat s'était déjà prononcé sur l'éventualité d'un accident mortel de la circulation. Dans la vidéo, il a fait savoir que s'il venait à perdre la vie suite à un accident de moto, ça aura été la volonté de Dieu.

« Le jour où je fais un accident de voiture ou de moto, je vais me soigner. (... ) S'il s'avère que je meurs sur le coup, c'est Dieu qui l'a voulu» avait-il lancé dans la vidéo. Il semblait répondre à ceux qui tentaient d'attirer son attention sur le danger de la mauvaise conduite avec la moto.

« Si jamais l'accident se produit, Il n'y aura personne pour cotiser pour moi. Si c'est chaud, je paie mon billet d'avion pour aller en France afin de me soigner. Parce-que je sais me faire respecter. Car, un artiste, ça doit se faire respecter», dit-il dans la vidéo.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.