Cote d'Ivoire: Solennité de l'Assomption - Père Amangoua : « Cette fête est une promesse de Dieu pour l'humanité »

La fête de l'Assomption qui marque la montée de la Vierge Marie au ciel a été célébrée par la communauté chrétienne catholique du monde entier, ce jeudi 15 août 2019. Les fidèles de la paroisse Saint Pierre d'Anoumabo l'ont aussi commémorée dans la joie et ferveur.

Ils étaient nombreux ce matin au sein de cette église pour la circonstance, parés de pagne à l'effigie de la Vierge Marie. Accompagnés de fanfare, ils ont dansé sur plusieurs morceaux en sillonnant le village.

Le père curé Ange Desiré Amangoua a par questionnement expliqué cette solennité. Comment comprendre la fête de l'Assomption, quelle invitation pour nous ? s'est-il interrogé.

Selon le prédicateur, Marie qui est une créature de Dieu et non une déesse, a vécu son pèlerinage terrestre, elle est morte puis montée au ciel. L'Assomption dira-t-il, c'est la Vierge Marie qui monte au ciel après son pèlerinage sur terre.

La fête de l'Assomption c'est la promesse que Dieu fait à toute l'humanité qu'après le pèlerinage terrestre nous irons au ciel, a déclaré le père Amangoua dans son homélie.

Le premier responsable de la paroisse Saint Pierre a soutenu que Dieu veut le salut de tout homme.

« Célébrer l'Assomption c'est célébrer notre espérance pour dire que notre destination finale ce n'est pas le cimetière, notre destination c'est la vie éternelle. Ajoutant que le projet de Dieu c'est que chacun de nous aille au ciel.

Mais, d'après le père, si Marie est entrée dans la gloire de Dieu, c'est parce que elle a été un exemple, un modèle de foi.

Le Curé a invité les chrétiens à l'humilité. « Si nous voulons à la suite de Marie réussir notre existence terrestre, nous sommes invités à la charité, à la foi, à l'espérance », dit-il.

Poursuivant, il a affirmé que l'entrée de Marie au ciel, c'est la victoire de l'amour de Dieu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.