Cameroun: Crise anglophone, un policier abattu par des séparatistes

De source sécuritaire, un policier au nom de Ngala Elvis, gardien de la paix de 2e grade a été tué ce jour par forces indépendantistes anglophones à Bamenda, chef lieu de la région du Nord-ouest.

« Il est tombé il y a quelques heures à mile 90 à Bamenda suite à une attaque de la patrouille à laquelle il participait, par des forces indépendantistes anglophones. », a confié à Africa Info une source militaire qui a requis l'anonymat.

Par ailleurs, des témoins signalent que plusieurs hôtels de Buéa, Kumba, Muea, Mutengene sont envahis par des militaires en civils.

En rappel, la guerre civile qui sévit depuis bientôt 3 ans dans les deux régions anglophones du Cameroun (le Nord-Ouest et le Sud-Ouest) ont déjà fait environ 2000 morts et des millions de déplacés interne et externe.

Le régime en place à Yaoundé la capitale, dirigé d'une main de fer par le dictateur camerounais Paul Biya aujourd'hui âgé de 87 ans et au pouvoir depuis 38 ans n'entend pas céder aux pressions de la communauté internationale pour un dialogue inclusif, seul moyen de mettre un terme à ce conflit inutile.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.