Afrique: Echanges commerciaux entre les Etats-Unis et l'Afrique - Les grands défis à relever

De grands défis restent à relever pour booster les échanges commerciaux entre les Etats Unis et l'Afrique. Le chef de l'Etat ivoirien, Alassane Ouattara, a levé un coin du voile sur ces challenges, lors de la 18eÌme Edition du Forum de Coopération Economique et Commerciale USA-Afrique au Sud du Sahara (AGOA Forum dénomméì « Forum AGOA Côte d'Ivoire 2019 »), organisé du 04 au 06 août 2019 aÌ Abidjan autour du thème « l'Agoa et l'Avenir: Développement d'un nouveau paradigme pour orienter les relations commerciales et les investissements entre les Etats-Unis et l'Afrique.

« Malgré les progrès constatés au niveau des volumes des échanges entre l'Afrique et les Etats Unis, facilités par la mise en œuvre de l'AGOA, force est de constater que des défis importants restent à relever pour permettre aux pays africains de pleinement tirer profit de l'accès au marché américain, vaste de 350 millions de consommateurs.

Au nombre de ceux-ci, on peut notamment citer le défi de la diversification des produits échangés ainsi que celui du niveau encore faible des investissements américains en Afrique, qui représentent à ce jour, moins de 1 du total des investissements des Etats Unis au niveau mondial » a-t-il noté.

Avant de poursuivre en ces termes. « D'autres défis et contraintes internes au niveau des pays africains devront aussi être adressés afin de pouvoir dynamiser les échanges avec la partie américaine.

Il s'agit, entre autres, du faible niveau de productivité et de compétitivité de certaines de nos filières ; du fait notamment de certaines contraintes liées aux infrastructures de production, à la formation et à la disponibilité de la main d'œuvre qualifiée, à l'accès au financement pour les entreprises exportatrices et aux coûts des factures de production de manière générale ».

Rappelons que l'AGOA a permis d'accroître le niveau des échanges entre les Etats Unis et le continent africain de plus de 70% sur la période 2008-2013.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.