Congo-Kinshasa: Course aux postes

L'attente du gouvernement de coalition devient longue et même exaspérante. La nation toute entière en paie le lourd tribut. Tout est presque aux arrêts. Qui en est responsable ? Que faut-il faire pour sauver le pays du gouffre où l'enfonce chaque jour ses dirigeants ? Toutes ces questions taraudent l'esprit des Congolais lucides qui ne savent plus où mettre la tête. Surtout, quand on s'aperçoit que les deux plateformes politiques membres de la coalition au pouvoir, CACH-FCC, ont mis du temps avant de s'accorder sur des principes.

Après harmonisation des vues sur la taille du gouvernement, il revenait à chaque coach d'aligner ses pions en vue de la constitution de la première équipe gouvernementale d'après-transition. Qui prendre ? Qui mettre à la touche ? C'est à cet exercice que les deux leaders de la coalition sont actuellement confrontés. Mais, la pagaille est à son comble dans les rangs du FCC, a-t-on appris.

Des mécontents, ils sont nombreux dans le rang de la plateforme chère à Joseph Kabila. A en croire nos sources, on accuse le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) de s'être taillé la part du lion. Ses alliés se plaignent. Ils se disent marginalisés. D'autres qualifient de moins juteux les ministères leur réservés. Et pourtant, un gouvernement est un tout. En tant que tel, chaque portefeuille devient le maillon de la chaîne et a un rôle à jouer.

D'emblée, on se rend compte que les acteurs politiques en compétition veulent se servir au lieu de servir le pays. Le peuple qui les a mandatés au pouvoir via les élections est relégué au dernier plan. C'est de l'ingratitude ! Aligner tout le monde, c'est utopique compte tenu du nombre de regroupements et partis politiques qui composent le FCC. Mais, toujours est-il qu'il y a moyen de contenter une grande partie en recourant à un certain équilibre interne.

L'égoïsme est un élément pernicieux qu'il faut combattre dans la vie. Plusieurs fois ministres, pensez aussi aux autres, messieurs et dames. Siéger au gouvernement n'est pas une chasse gardée pour une catégorie de Congolais. Tout le monde a voix au chapitre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.