Cameroun: Extrême-Nord - Rentrée en couleur chez les déplacés

Lundi à Mora, le Minesec leur a remis des kits pédagogiques et des bourses scolaires à la faveur de la rentrée scolaire 2018-2019.

C'est à Mora, chef-lieu du département du Mayo-Sava que le Pr Nalova Lyonga, ministre des Enseignements secondaires a procédé au lancement de l'année scolaire 2018- 2019.

Le Minesec était en compagnie de Boniface Bayaola, secrétaire d'Etat aux Enseignements secondaires chargé de l'enseignement normal. C'était à l'esplanade du lycée classique. Une grande première dans cette unité administrative qui, ces dernières années a souffert des atrocités de Boko Haram. Une cérémonie très courue.

La population du Mayo-Sava a saisi cette opportunité pour offrir à ses hôtes de marque un grand gala culturel. Le Pr. Nalova Lyonga est venue encourager la communauté éducative de la région de l'Extrême-Nord en général, et celle du Mayo-Sava en particulier pour les efforts consentis en vue de faire briller l'étoile de l'éducation malgré les tumultes créés par Boko Haram.

Elle a en outre remis des kits pédagogiques constitués de 10 000 cahiers, 10 000 stylos à bille, 10 000 crayons, 10 000 gommes et 3500 ouvrages scolaires aux établissements scolaires.

Dans la foulée, le Minesec a offert des bourses scolaires d'une valeur de 7,6 millions de F aux élèves méritants de la région de l'Extrême- Nord, aux élèves filles des filières scientifiques et aux élèves handicapés.

Mais avant l'étape de Mora, le Minesec et sa suite ont assisté au démarrage effectif des cours à Maroua. Le lycée bilingue de Maroua a été la première étape. C'est là que le Minesec et le secrétaire d'Etat aux enseignements secondaires ont assisté à la cérémonie de levée des couleurs. Et même au premier cours de philosophie.

Le ministre Nalova Lyonga, visiblement séduite a félicité le professeur Appolinaire Loumgué pour ses enseignements. Elle a par la suite mis le cap sur le collège Jacques de Bernon, un établissement scolaire privé catholique à la renommée établie où elle a apprécié la discipline en règle. La dernière halte du Minesec a été l'ENIET de Maroua.

A la communauté éducative, elle a souhaité qu'elle fasse des établissements scolaires, des structures très attractives, des moules de formation des dignitaires de demain.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.