Congo-Brazzaville: Fête du 15 août - La force publique déterminée à contribuer à la relance économique

Le défilé militaire, dédié à la célébration du cinquante-neuvième anniversaire de l'indépendance de la République du Congo, a eu lieu ce 15 août au boulevard général Alfred- Raoul à Brazzaville.

Les troupes des Forces armées congolaises (FAC), de la gendarmerie, de la police et des corps paramilitaires ont exprimé leur engagement de contribuer à la relance de l'économie nationale.

C'est aux environs de 10heures 44 minutes que la musique des FAC a ouvert le bal, après que le commandant de la zone militaire de défense n°9, le général Jean Baptiste Gnakolo, a demandé l'ordre de commencer le défilé au chef de l'Etat, chef suprême des armées.

Aussitôt, s'en est suivi le passage du drapeau national, des éléments du bataillon d'honneur, du régiment d'apparat ainsi que des troupes de l'Ecole militaire préparatoire général Leclerc et de l'académie militaire Marien-Ngouabi.

Les éléments de la gendarmerie, de la garde républicaine (GR), de la police, de la direction de la sécurité civile ont été également de la partie, de même que ceux des bataillons de transmission et des sports.

Ceux des armées de l'air et de terre, de la marine nationale, de la direction centrale des renseignements militaires, du commandement de la logistique et de l'hôpital central des armées Pierre-Mobengo ont aussi pris part à ce défilé. Le passage des troupes du groupement paracommando a bouclé la boucle.

Mais, peu avant, les guides lignes ont fait leur entrée sur le boulevard puis les éléments de la douane et des eaux et forêts. Debout à la tribune d'honneur, le président de la République et le chef d'état-major des FAC saluaient le passage des troupes. Au total, une cinquantaine de carrés a été dédiée aux éléments de la force publique dont le passage n'a duré qu'une heure. Hormis le défilé pédestre, il y a eu également le défilé motorisé.

L'escadron des motocyclistes de la direction générale de la sécurité présidentielle, la compagnie de circulation routière et les unités des moyens spéciaux de la police ont suscité l'admiration du public venu nombreux assister à l'événement. Les véhicules et engins de l'école de génie travaux, du régiment blindé, de la GR et des embarcations de la marine nationale ont été ovationnés à lors passage par le public.

Cette année, le boulevard Alfred-Raoul n'a pas été survolé par des hélicoptères, ni avions militaires comme à l'accoutumée. L'on n'a pas observé les gros engins blindés comme dans le passé. En plus, les effectifs des troupes et des moyens roulants ont aussi été réduits. La relance de l'économie par le travail acharné, telle est la thématique à travers laquelle le défilé militaire a été célébré dans la paix et la sécurité.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.