Comores: Faïz Selemani - Relegué en Equipe B, l'avocat du joueur dément les propos du club

Courtisé par des clubs en France et en Belgique (1ère division), l'ailier comorien Faïz Selemani aurait des envies d'ailleurs. Ce qui n'aurait pas apprécié l'Union Saint-Gilloise (2ème division belge). Interdit de participer à la séance d'entraînement avec l'équipe première, le joueur crée l'évènement en publiant la vidéo sur Instagram.

L'Union Saint-Gilloise réagit via un communiqué. Il reconnaît avoir relegué Faïz Selemani dans l'équipe B. Pour motif du comportement de l'international Comorien suite aux nombreuses sollicitations.

L'avocat du joueur contre-attaque dans les colonnes de La Dernière Heure.

« Ces propos sont contraires à la réalité, sachant que la seule communication à mon client a été l'interdiction formelle d'accéder aux installations de l'équipe A. Son casier a été littéralement vidé et sa liberté de mouvement entravée par des préposés d'une agence de sécurité dépêchés sur place (par l'Union Saint-Gilloise) », a-t-il déclaré.

L'avocat rejette en bloc les propos « injurieux » proférés par le club à l'endroit de son client.

« Nul au sein de ce club n'a jamais eu à se plaindre du comportement de Mr Selemani. Mon client apprécierait certes davantage de considération de la part de l'Union St-Gilloise, club pour le compte duquel il a toujours presté avec sérieux et professionnalisme comme en atteste sa dernière prestation (2 buts face à Roulers) ».

Arrivé à l'Union Saint-Gilloise en 2018, Faïz Selemani s'est rapidement imposé. Mais cette belle histoire d'amour semble être déjà à sa fin.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.