Maroc: "The Handmaid's Tale - La Servante écarlate" de retour pour une quatrième saison

"The Handmaid's Tale : la Servante écarlate" va bien être de retour pour une quatrième saison.

Adaptée du livre de Margaret Atwood, la série dépeint une société américaine dominée par une dictature religieuse. Dedans, les femmes fertiles sont réduites en esclavage. "Les femmes sont des ventres, à partir du moment où elles sont en âge de procréer, c'est ce à quoi elles servent à la société. C'est leur devenir. Celles qui ne peuvent pas procréer cherchent à devenir mères par d'autres moyens. On est sur cette idée que la maternité est le travail principal des femmes", précise Sarah Lécossais, maîtresse de conférences, Université Paris 13.

Le roman de Margaret Atwood et la série sont-ils finalement si éloignés que ça de la vraie vie ? "Il y a des injonctions très fortes avec cette idée que devenir mère ce serait s'accomplir en tant que femme et la maternité comme destin. Des sociologues aujourd'hui parlent de normes procréatives. Avoir une enfant pour une femme est une norme, et d'ailleurs, les femmes qui choisissent de ne pas avoir d'enfants sont constamment en train de se justifier", avance la professeure.

Le désir d'enfant peut-il être lié à la société ? "La difficulté avec les normes et injonctions, c'est qu'on les intériorise. A partir du moment où on élève des enfants et petites, filles en les faisant jouer à la maman... ce sont des choses qui sont dans notre culture et éducation", termine Sarah Lécossais.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.