Ile Maurice: MBC - Bhijaye Ramdenee passe de président à directeur

Son nom était cité depuis la démission d'Anooj Ramsurrun pour occuper le poste de directeur général de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC). La nouvelle est confirmée. Le nouveau directeur de la MBC est Bhijaye Ramdenee, qui était jusqu'à hier, jeudi 15 août, président du conseil d'administration de la station de radio et de télévision nationale. Il a reçu sa lettre de nomination hier après-midi. Durant la matinée, il avait soumis sa démission comme Chairman de la MBC.

Interrogé hier, il fait ressortir qu'avec cette promotion, il ressent un grand sentiment de satisfaction. «Je connais tous les rouages de la MBC depuis un peu plus de deux ans. Mon objectif est de moderniser la MBC et d'en améliorer le contenu.»

Invité à dire si les bulletins d'information connaîtront un changement, il répond : «J'ai toujours prôné un changement, mais il y a eu de la résistance. Je veux tout faire pour qu'il y ait une amélioration».

Bhijaye Ramdenee est la cinquième personne qui occupe le poste de directeur depuis 2014, après Pritam Purmessur, Amoordalingum Pather, Mekraj Baldowa et Anooj Ramsurrun.

Anooj Ramsurrun : sa mauvaise langue lui a joué un sale tour

«Il a l'habitude de tenir de tels propos sans se rendre compte qu'il humilie des personnes. Moi-même j'ai dû intervenir pour éviter le pire quand il a tenu des propos communautaristes contre un membre du personnel de la MBC.» Propos d'un ancien directeur de la MBC sur Anooj Ramsurrun. «Sinon, c'est un homme qui aime se faire des amis et qui répond toujours présent pour aider son prochain.» En 1988, Anooj Ramsurrun est recruté à la MBC comme décorateur. À cette époque, il n'y avait pas de département de graphisme.

Quand Nando Bodha est nommé directeur général de la MBC en 1991, le «Graphic Department» est créé. Il est appelé à y travailler. Voulant toujours être dans les bons souliers, il allait devenir responsable de ce département sous l'ère de Dan Callikan.

Mais après le départ de celui-ci, Anooj Ramsurrun se trouve au beau milieu d'une guerre de clans. Il est vite mis aux oubliettes. Mais pas pour longtemps. Proche de Pravind Jugnauth, il sort de l'ombre quand SAJ passe le flambeau à son fils comme Premier ministre. Il est nommé directeur général par intérim. Anooj Ramsurrun, une fois qu'il occupe son nouveau poste, se rapproche des organisations sectaires et porte souvent un tika rouge au front. Dans son bureau, qu'il a lui-même orné, grâce à son talent d'artiste, on y voit diverses statuettes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.