Afrique: ¼ de finale Afrobasket feminin 2019 - Le Sénégal surclasse l'Angola

Le Sénégal a assuré sa place en demi-finale de l'Afrobasket féminin en remportant le duel qui l'a opposé à l'Angola lors du dernier match des quarts de finale disputés hier, jeudi 15 août, à Dakar Arena. Les Lionnes ont littéralement atomisé les Palancras Negras qu'elles ont dominées sur le score de 88 à 54.

Ce qui leur permet de retrouver le carré d'As et de se qualifier pour le tournoi de qualification des prochains jeux olympiques de 2020 que se disputent les six meilleures équipes de l'Afrobasket. Mais aussi d'aller chercher une place à la finale à l'issue de sa rencontre qui l'oppose dés ce vendredi au Mozambique.

L'équipe du Sénégal a sorti le grand jeu pour terrasser l'Angola, sa grande rivale du basket continental qu'il a surclassé en quart de finale de l'Afrobasket disputé hier, jeudi 15 août à Dakar Arena. Les Lionnes qui ont déjà pris la mesure des Palancras Negras lors du tournoi préparatoire à Dakar, ont haussé un peu plus le ton pour s'imposer sur le score de (88- 54).

Le nombreux public qui avait pris d'assaut les travées du nouveau temple du basketball sénégalais ne s'attendait pas à une aussi large victoire des Sénégalaises. Surtout devant un adversaire qui a passe dans le ghota du basket féminin continental comme des «épouvantails».

Après des entames difficiles depuis le début du tournoi, la bande à Astou Traoré démarre cette fois la partie dans les meilleurs auspices. Sur la base d'une bonne défense en zone, les Sénégalaises sont sur le bon tempo à l'image de Yacine Diop qui allume la première mèche avec une succession de tir.

Le Sénégal trouve la bonne carburation et prend vite la direction des opérations avec une bonne réussite de ses extérieurs (10-8 ; 2e). Très en verve sur la ligne des trois points, Mame Marie Sy montre la voie au Sénégal qui prendra une courte avance à la fin du premier quarttemps (20-17).

L'excellente meneuse Italee Lucas et ses coéquipières restent cependant dans le bon rythme. Elles profitent des pertes de balles pour talonner les Sénégalaises au tableau d'affichage (23-21. 3e). Le retour sur le parquet de l'expérimentée Oumou Khayri Sarr «Toch» et surtout Ndèye Sène fouette le jeu d'attaque du team sénégalais.

Les Lionnes en profitent et se détachent pour la première (34-24. 7e) et accèdent à la pause avec un pécule de 16 points (41-25.). Au retour sur le parquet, les protégées de Cheikh Sarr musclent leur défense et mettent l'attaque angolaise sous l'éteignoir (45-27. 3e).

Avec Yacine Diop, très adroite et une Lala Wane, retrouvée sur les tirs à mi-distance et le jeu de pénétration, le Sénégal corse l'addition (55-32. 7e) et termine le troisième quart temps avec un matelas de 23 points d'avance (64-41).

Les Lionnes attaquent le dernier acte de jeu sur la même lancée. Malgré le relâchement noté dans les phases défensives, les Antilopes Noires d'Angola n'en profitent pas et n'auront pas suffisamment de jambes pour stopper la saignée et rester sur le talon des Lionnes.

Elles ne tardent pas à abdiquer sur les coups de boutoirs de Astou Traoré. La capitaine sénégalaise (17 points) va porter l'estocade avec son tir primé et clôturer la rencontre avec une avance de 34 points (88-54).

Le Sénégal décroche du coup son ticket pour disputer le tournoi préolympique qui sera qualificatif pour les prochains Jeux olympiques de 2020.

Pour une place en finale, les Lionnes croisent ce vendredi à 19h, les Mambas de Mozambique. Lors de la deuxième rencontre des quarts de finale disputée hier, les Mozambicaines ont dominé l'Egypte en s'imposant sur la marque de 80-66.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.