Afrique de l'Ouest: Attaques répétées des forces armées au Burkina - Des associations du Faso en Côte d'Ivoire appellent les autorités à plus de vigilance

La Fédération des associations burkinabè en Côte d'Ivoire (Fedabci) à travers son président Sia Koudougou se dit «inquiète» de la situation d'insécurité qui prévaut dans son pays depuis des années. « Chaque mois, si ce ne sont pas des éléments des forces de defense et de sécurité, ce sont des populations qui meurent des affres des mains obscures des djihadistes. Cela depuis des années», s'offusque-t-il.

Selon lui, cette situation qui dira-t-il perdure et est devenue le quotidien des Burkinabè est à traiter désormais avec la plus grande attention. Raison pour laquelle, au nom de toutes les associations de la Fedabci, il demande aux autorités du Faso de «se plancher avec plus de rigueur » sur la sécurité des Burkinabè.

« Il n'est pas question que pour des intérêts inavoués de ces personnes cachées dans l'ombre, des populations innocentes meurent. Pas questions que nos forces de défense et de sécurité soient endeuillées tout le temps. Nous implorons nos gouvernants de mettre tout en œuvre afin que ces forces maléfiques soient stoppées et que le pays retrouve la tranquillité », invite-t-il.

Terminant, il a salué les efforts consentis par les autorités de son pays. Et d'inviter les populations à faciliter le travail des forces de défense et de sécurité dans la lutte contre le terrorisme : « Démasquez, dénoncez les personnes suspectes dans votre entourages afin qu'ensemble les djihadistes soient chassés hors de notre patrie ».

Rappelons que les forces armées et la police du Faso ont été la cible de deux attaques ces derniers jours. La première s'est déroulée dans la nuit du 13 au 14 août à Toeni, dans la province du Sourou, non loin de la frontière avec le Mali. Le véhicule des militaires a sauté sur un engin explosif. Quatre militaires avaient été tués et deux autres blessés. La deuxième est survenue dans la matinée du jeudi 15 août. Une équipe de la police est tombée dans une embuscade sur l'axe Mentao/Djibo dans la province du Soum. Trois policiers ont perdu la vie et un autre blessé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.