Cameroun: Du football féminin au menu du tournoi de la paix

Pour la première fois depuis sa création, le match d'ouverture du tournoi de la paix a opposé deux équipes féminines.

Comme celà est désormais de tradition dans l'arrondissement de Douala 2è, et pour cette année encore, les jeunes de cet arrondissement vont voir leur période de vacances scolaires animées par le tournoi de football qu'organise la mairie au lieu-dit stade Fampou de Kassalafam.

Parvenu à la douzième édition en cette année, les organisateurs avec à leur tête maître Fampou Denise maire de l'arrondissement de Douala ont souhaité faire une fleur au football féminin qui nous a récemment fait vibrer lors de la coupe du monde féminine en France qui a vu la bande à NChout Adjara réaliser des performances fortes appréciables. C'est ainsi que le nombre d'équipes féminines représentées à ce tournoi a considérablement augmenté passant de deux à quatre. Et en plus, le match d'ouverture a vu deux équipes féminines s'affronter sous les yeux de Mme le maire et des autorités administratives.

Il faut préciser que ce tournoi a été institué à une période où new bell était « chaud», et les vacances scolaires étaient la période pendant laquelle les jeunes de cet arrondissement passaient le temps à errer dans la rue et pratiquer des activités pas très orthodoxes.il était donc question pour l'exécutif municipal à cette époque de trouver un moyen pour les occuper dignement. Dix ans plus tard, on peut dire sans risque de se tromper que l'objectif a été atteint, chaque année, ces jeunes attendent impatiemment la période des présélections pour se lancer dans le bain de ce tournoi.

La recherche de la paix dans cette partie de la ville qui était connue à une époque comme frondeuse est donc à l'origine de cette initiative et les fruits sont bien visibles. Les noms des équipes (entente de new bell, Pacifique de new bell , unité...etc.) traduisent déjà suffisamment que c'est en partie aussi grâce à ce tournoi que new bell est aujourd'hui un laboratoire du vivre ensemble.

La particularité de cette édition qui est la mise au premier plan du football féminin est la première de la construction d'un championnat municipal de football féminin. Quand on sait qu'au Cameroun il n'existe presque pas de championnat national de football féminin, les jeunes participantes du tournoi de la paix constituent donc de fait la première pépinière de ce futur championnat qui va permettre de dénicher plus de talents.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.