Cameroun: Garoua - Un enfant de trois ans assassiné

Le corps du petit Ousmane, âgé de trois ans, a été découvert sans vie par les populations du quartier Ngabidjé-Pays-Bas, dans la nuit de mardi à mercredi dernier.

Il était caché sous des parpaings dans les toilettes appartenant à un dénommé Bouba, le voisin des parents de la victime. 24 heures plus tôt, Naï Zoukou, le père d'Ousmane, après avoir cherché son enfant en vain, lançait l'alerte.

Ayant appris par les enfants du quartier que son fils serait allé chez son voisin Bouba, il se décide à aller poursuivre les recherches de ce côté.

Mais contre toute attente, Bouba et son épouse interdisent à quiconque l'accès à leur domicile. La population du quartier est alors mise à contribution.

Finalement, la découverte macabre est faite dans les toilettes du voisin. L'autopsie va révéler que l'enfant a subi une agression sexuelle. Ses organes génitaux ainsi que ses yeux ont été prélevés.

La population va passer à tabac le couple soupçonné. Il a fallu l'intervention des forces de sécurité, du sous-préfet de Garoua II et des éléments du BIR pour exfiltrer les deux présumés assassins.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.