Sénégal: UCAD - C'est presque le vide à la grande cité !

Dakar — Des chambres fermées, des pavillons presque vides : le décor du campus social de l'Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar renvoie vendredi à un grand vide, au lendemain de la fermeture de la cité universitaire par les autorités compétentes.

Dans les couloirs sinueux et déserts d'une enceinte d'ordinaire si bruyante, mêmes les quelques boutiques encore ouvertes ne peuvent rien contre cette impression de tristesse et d'abandon, comme si le campus social était destiné à ne plus être habité à nouveau.

Un sentiment décuplé par ces nombreux matelas superposés dans un magasin, dans un coin d'un des nombreux pavillons du campus de l'université publique dakaroise.

Tout est là pour rappeler que la mesure consistant à fermer le campus social le jeudi 15 août, annoncée, il y a deux semaines, est bel et bien effective. Les autorités du Centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD) avaient pris cette décision lors d'une réunion à laquelle ont pris part les présidents des différentes amicales.

"Je suis en mesure de vous dire que globalement la mesure de fermeture des campus sociaux notamment la grande cité prévue le 15 août a été bien respectée. Pas plus tard qu'hier vers 22 heures j'ai fait un tour et je peux dire qu'à 95%, le campus était vide même les boutiques étaient fermées", confie Khalifa Babacar Diagne, trouvé dans son bureau.

Le chef du département de la gestion des cités universitaires et de la vie estudiantine a toutefois précisé que "les étudiants de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG)" qui préparent leurs examens auront la possibilité d'aller "se loger au campus de l'Ecole Supérieure Polytechnique (ESP) jusqu'au 31 août prochain".

Certes la quasi-totalité des étudiants ont déjà quitté les lieux mais d'autres reviennent encore pour rendre leurs matelas et draps dans le but d'être en conformité avec les règles écrites en noir sur blanc sur les différentes conventions remises aux étudiants ayant occupés les chambres.

"J'ai déjà pris tous mes baluchons avant la Tabaski. Je suis juste venu aujourd'hui au campus pour rendre le drap et la couverture qu'on m'avait remis . Pour le matelas, ils m'ont dit qu'ils viendront le prendre. J'ai aussi remis la clé au chef de pavillon", a expliqué Malick Ndiaye, étudiant en Licence 2 à la Faculté des Sciences et Techniques (FST).

Le chef de résidence du Pavillon H, Jules Aliou Sow confirme que la mesure de fermeture des campus sociaux notamment celui de la grande cité est bel et bien respectée. Il ajoute qu'au niveau de son pavillon, "tous les occupants sont déjà partis".

M. Diagne affirme "ne pas la connaître" la date exacte de la réouverture du campus l'année prochaine, mais précise qu'il "ouvrira ses portes au courant du mois d'octobre" et "la date sera communiqué" aux étudiants.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.