Cote d'Ivoire: Smart City Africa - La 1ère édition s'ouvre en février 2020

Plus de 250 collectivités territoriales, une cinquantaine d'entreprises, 800 participants venus des cinq continents sont attendus à ce rendez-vous.

La 1ère édition du Salon des villes de demain (Smart City Africa) s'ouvre, du 22 au 24 février 2020, à Abidjan, à l'hôtel Radisson Blu, dans la zone aéroportuaire de Port-Bouët. Ce rendez-vous qui se tiendra également pour la première fois en Afrique de l'Ouest, selon la présidente du comité d'organisation, Martine Ducoulombier, entend créer une diversité d'offres et une synergie nécessaire pour assurer aux villes, aux communes et régions de la Côte d'Ivoire, les solutions technologiques et financières les plus avancées et surtout les mieux adaptées aux conditions du pays.

Plus de 250 collectivités territoriales, une cinquantaine d'entreprises, plus de 800 participants venus des cinq continents sont attendus pour cette rencontre de 72 heures. Administrations publiques et privées, urbanistes, architectes, gestionnaires de collectivités territoriales, bureaux d'études, étudiants... sont également attendus. Plus d'une fois, pour des raisons liées au calendrier, la tenue de Smart City Africa avait été reportée. Les sujets qui seront abordés lors des panels, discussions, expositions et échanges d'expériences sont entre autres l'accès à l'eau potable, la collecte et le traitement des déchets, les services sanitaires, la gestion des espaces publics, les télécommunications, les énergies renouvelables, le transport urbain, les habitats durables, les objets connectés, les voiries et réseaux, l'économie verte, etc.

En attendant février 2020, une réunion s'est tenue, hier, au Plateau, pour la mise en place des différentes commissions devant mener à bien ce projet soutenu par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Qui a recommandé au ministère du Commerce, de l'Industrie et de la Promotion des Pme et celui de la ville d'accompagner ce salon porté par l'agence conseil Dialogue production. A l'occasion, plusieurs ministères, des représentants des collectivités territoriales ainsi que les organisateurs, ont mené des discussions afin de proposer un Salon qui puisse répondre aux aspirations des parties prenantes. Le Conseiller spécial du Premier ministre chargé des Infrastructures, du Tourisme et des Transports, Silué Siélé, a rappelé que Smart City Africa est un rendez-vous très important pour la Côte d'Ivoire.

Ce salon arrive à un moment où Abidjan, la capitale économique ivoirienne, abrite aujourd'hui 20 % de la population du pays, revendique 80 % de ses emplois formels et 90 % des entreprises, selon le groupe de la Banque mondiale. Tout comme Abidjan, les villes ivoiriennes, pour la plupart, font face à des problèmes liés à l'anarchie, l'insalubrité, l'assainissement, la pollution de l'air, etc.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.