Ile Maurice: Enquête de la Law Society - Un «like» de N.Moolna «gênant» pour sa mère, Senior Attorney

La Law Society se retrouve saisie d'un autre cas lié à l'éthique. Cette fois-ci c'est une plainte qui vient contester la présence de Me Feroza Moolna, Senior Attorney, sur le panel institué pour enquêter sur le cas Jaykar Gujadhur.

Le panel en question est composé de trois Senior Attorneys : Me Vijay Kumar Dwarka, Me Candhayalallsing Seebaluck et Me Feroza Moolna.

Cependant, une correspondance de Mahen Kevin Hurhangee, (dont les allégations contre Jaykar Gujadhur ont provoqué la démission de celui-ci comme vice-président de la Law Society et la mise sur pied du panel d'avoués), vient remettre en question la présence de Me Feroza Moolna : «(...) I am hereby taking strong objection to Mrs Feroza Moolna forming part of, and taking part in, the aforesaid ad hoc committee (...) It is apposite and germane here to note that Mr Nabil Moolna, a lawyer and son of Mrs Feroza Moolna, is one among those who have liked (an) abovesaid untrue, incorrect and misleading commentary.» Le fils Moolna, Facebook Friend de Jaykur Gujadhur, aurait, selon la lettre de Mahen Kevin Hurhangee, «liked» un commentaire en faveur de Me Jaykar Gujadhur alors qu'il y a une enquête pour déterminer s'il a fauté ou pas dans le faux affidavit allégué et le non-respect du code de déontologie des avoués. «Non seulement Nabil Moolna a émis une opinion sans avoir tous les faits devant lui, mais aussi le fait que c'est sa mère qui enquête alors que Jaykar Gujadhur a pris ses distances pour ne pas gêner l'enquête est problématique», explique un Senior Counsel, au courant de la plainte contre Me Feroza Moolna.

Interrogée, la présidente de la Law Society, Me Zubeida Salajee, nous a déclaré que n'étant pas au bureau, elle prendra connaissance lundi de la plainte contre la présence de Me Feroza Moolna.

Pour sa part, la Senior Attorney Feroza Moolna n'était pas encore au courant que sa présence sur le panel chargé d'enquêter sur Jaykar Gujadhur était contestée en raison de son fils. Quant à ce dernier, il a réclamé du temps avant de nous faire la déclaration suivante : «Les opinions que je peux exprimer n'engagent que moi (...) je fais confiance à la Law Society pour trancher.»

Au sein du MMM, on suit l'affaire car Me Nabil Moolna a démontré son vif intérêt pour un ticket mauve au numéro 2 au côté de Reza Uteem. Si son nom figure sur la liste du parti, qui sera présentée aujourd'hui par Paul Bérenger, Ajay Gunness a tenu à préciser : «Rien n'a encore été finalisé», alors qu'une autre source mauve estime que ce genre de dérapage pour un candidat néophyte peut s'avérer mortel en temps de campagne électorale. «Si on prête le flanc, ils ne vont pas nous rater. Comme ils n'ont pas raté Moolna avec son soutien à Gujadhur, un soutien qui aujourd'hui gêne plus d'un au MMM...»

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.