Mauritanie: Le pays attend toujours le retour de la pluie

Depuis le début de la saison pluvieuse le 13 juillet dernier, aucune précipitation n'a été enregistrée dans 7 des 13 régions du pays. Une situation née des changements climatiques selon les services météorologiques mauritaniens.

L'hivernage tarde à s'installer en Mauritanie. Les premières pluies ont été enregistrées tardivement à la mi juillet dans certaines régions de l'est et du sud-est. Une situation préoccupante selon les services de la météorologie, qui pointent les longues pauses observées entre deux précipitations.

« Après le démarrage [des pluies], il y a eu encore une pause, explique Coulibaly Hamidou, directeur adjoint de l'office national de la météorologie. On avait prévu que ces pauses allaient être de nature anormalement longue. Effectivement, elles ont été très longues. Donc c'est ce qui a provoqué un retard dans le développement du tapis herbagé. Certaines zones ont quand même reçu de premières précipitations au mois de juillet. »

Ces interruptions de pluies sont nées des changements climatiques. D'où l'inquiétude des spécialistes de la météo.

« La situation pluviométrique cette année commence à être un peu inquiétante, confie Coulibaly Namidou., on seulement en termes de date du début de la saison, mais aussi en termes de cumul pluviométrique. Parce que si nous prenons l'exemple du poste pluviométrique de Sélibaby, d'habitude en cette période-là, il franchit quand même les 200 millimètres. Actuellement, ce poste est à moins de 150 millimètres. »

Les Mauritaniens ont organisé vendredi des prières pour un hivernage pluvieux dans toutes les mosquées du pays, à la demande du gouvernement. Ce sont des pratiques courantes dans les pays musulmans.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.