Madagascar: RMDM - Contre un simulacre de démocratie

Photo: Midi Madagasikara
Les dirigeants du RMDM devant la presse hier au Carlton.

Le RMDM ou « Rodoben'ny Mpanohitra ho an'ny Demokrasia eto Madagasikara » a été officiellement présenté hier au Carlton Anosy. Cette nouvelle coalition politique de l'opposition présidée par le président national du TIM Marc Ravalomanana regroupe pour le moment 21 partis politiques.

« Le RMDM a été créé pour apporter sa contribution au développement du pays et non pour faire un coup d'Etat. Il est là pour instaurer une véritable démocratie. Il est également là pour dire la vérité et servir de balise à d'éventuelles dérives du pouvoir. Le RMDM est également là pour faire respecter l'Etat de droit et la bonne gouvernance. Et il est aussi là pour évaluer la réalisation des promesses faites durant les campagnes électorales par les dirigeants actuels. », a déclaré Marc Ravalomanana.

Non catégorique. Par rapport à une proposition de loi relative au statut de l'opposition qui sera soumise au vote des parlementaires durant la session extraordinaire en cours, la nouvelle coalition de l'opposition a dit un non catégorique.

« Cette proposition de loi vise à museler l'opposition. Elle vise particulièrement ma personne.», a dénoncé hier Marc Ravalomanana. Avant d'enfoncer le clou : « Le fait de modifier une loi qui n'a jamais été appliquée bafoue l'état de droit. ». Le président du RMDM a promis hier à ses compagnons de lutte qu'il fera tout son possible pour mériter les nouvelles missions qui lui sont confiées. A l'Assemblée nationale, la proposition de loi modifiant et complétant certaines dispositions de la loi n°2011-013 portant statut de l'opposition sera examinée à partir du lundi prochain.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.