Cote d'Ivoire: Assassinat de la secrétaire de la paroisse Sainte Cécile - L'Eglise catholique installe un comité de crise

A la suite de l'assassinat de Mme Brou N'Guessan Faustine, secrétaire à la paroisse Sainte Cécile des Deux-Plateaux, l'abbé Augustin Obrou, chargé de communication de l'archidiocèse d'Abidjan, a animé une conférence de presse, mercredi, à la cathédrale Saint Paul du Plateau.

Conférence durant laquelle il a rappelé les faits qui se sont produits samedi dernier. A savoir le crime odieux commis par un individu non identifié. Il a aussi indiqué que l'Eglise catholique a mis en place un comité de crise afin de réfléchir sur la question sécuritaire des paroissiens et des paroisses. Il ne s'agira pas, selon lui, d'initier des fouilles systématiques pour ne pas créer la psychose. Cependant, il est demandé aux fidèles d'avoir les yeux ouverts et de se sentir concerné par tout ce qui se passe sur leur paroisse.

Des journalistes ont rappelé plusieurs faits, entre autres, la tête de la statue de la Vierge Marie enlevée à Agboville, le braquage de la paroisse Saint Viateur. « Nous ne voulons pas que les chrétiens catholiques se disent qu'ils sont victimes de machination. Il n'y a aucune raison de le penser puisque l'Eglise catholique n'a rien fait pour mériter cela », a dit le prêtre.

Certainement pour revenir sur le sujet, le cardinal Jean Pierre Kutwa rencontre, aujourd'hui, à 14h, toutes les Communautés ecclésiales de base de son diocèse à la cathédrale Saint Paul du Plateau.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.