Guinée: Saikou Bah et Ousmane Baldé, deux hommes pour un secteur

Depuis quelques semaines, le secteur Ndiolou du quartier Pounthioun vit une situation des plus controversées. En cause, un sieur dénommé Ousmane Baldé, citoyen du secteur Ndiolou Ndantari et familialement lié au chef de secteur connu et reconnu jusque là fait courir le bruit d'être le nouveau patron du secteur et estime avoir été nommé par le président du conseil de quartier de Pounthioun.

Chose curieuse toutefois, depuis des semaines que couve cette situation, ni Saikou Bah le chef de secteur aux commandes depuis 2007, ni aucun sage n'a reçu un quelconque message du patron de Pounthioun allant dans ce sens.

Devant cette situation, les sages de Ndiolou ont voulu avoir le cœur net sur ce qu'il se passe et pour, ce faire, ont désigné un groupe de notables pour aller rencontrer El hadj Mamoudzou Diallo, chef du quartier dans la journée du vendredi.

Les questions à aborder seront les suivantes :

Le président du conseil de quartier a-t- il pris un acte unilatéral allant dans le sens de remplacer le responsable du secteur à son insu?

Si oui, pourquoi les sages n'ont pas eu l'information y afférente ?

Pour l'heure, "l'usurpateur" semble avoir moins de côte que son rival qui semble avoir l'appui de tous les citoyens et sages du secteur.

Aux dernières nouvelles, la délégation aurait rencontré le président du conseil de quartier et les choses seraient sur le point de se normaliser.

Affaire à suivre

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.