Congo-Brazzaville: Fête de l'indépendance - Le Kouilou a célébré l'évènement

C'est sous le triptyque de la devise nationale du pays que Paul Adam Dibouilou, préfet de ce département, a organisé le défilé populaire marquant le 59e anniversaire de l'indépendance du Congo qui a eu lieu, le 15 août, au boulevard Loubou, dans la sous-préfecture de Loango.

L'hymne national a retenti avant le coup d'envoi du défilé donné par le préfet en présence de son épouse, Yvette Dibouilou, d'Alexandre Mabiala, président du conseil départemental du Kouilou et du colonel Jean Bruno Kidzimou, commandant de la région de gendarmerie du département. Parlementaires, élus locaux, représentants des organismes internationaux et autres ont répondu présents à l'évènement placé sous le signe de l'unité, du travail et du progrès.

Un choix que le maître de cérémonie, Demontez Mavoungou, a expliqué dans son propos après un apercu historique de l'accession du Congo à l'indépendance en 1960: «Ce jour anniversaire devra nous amener à la solidarité, la construction, la cohésion, mais aussi au pardon et surtout à vivre ensemble pour que notre barque commune, qui est le Congo, arrive à sa destination finale à travers le bonheur et la paix sur lesquels repose l'espoir des populations. Le président de la République, son excellence Denis Sassou N'Guesso, dans ses multiples adresses, insiste toujours sur les valeurs républicaines, demeurant la pierre angulaire de la marche vers le développement, projet de société très cher à lui».

Douanes, préfecture du Kouilou, directions départementales, confessions religieuses partis politiques, associations et sociétés de la place ont pris part au défilé, accompagnés par la fanfare de l'Église kimbanguiste forte d'une soixantaine de personnes. Pendant une 1 heure 45 minutes, les carrés se sont succédé dans la discipline, la joie et l'allégresse, réservant parfois de belles surprises. Le cas du Rassemblement pour la démocratie et le progrès social qui a défilé avec un portrait géant du président de la République et de son épouse ou encore la communauté angolaise, seule communauté étrangère à prendre part au défilé, avec sa banderole sur laquelle on pouvait lire : "Bonne fête de l'indépendance au peuple congolais, peuple frère".

Le Parti congolais du travail a défilé avec un grand nombre de ses membres et, surtout, l'Église kimbanguiste qui a impressionné avec une dizaine de carrés dont les jeunes ont été très ovationnés pour leur belle démonstration de pas cadencés dignes de vrais soldats. Un beau spectacle qui a émerveillé les spectateurs qui ne voulaient pas rater les moments forts des festivités. L'on a aussi noté une forte mobilisation des femmes et des jeunes du département. Le préfet s'est réjoui de la réussite du défilé et de la participation massive de la population du Kouilou.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.