Cote d'Ivoire: Gestion des aires protégées - Le Parc national de la Comoé respire bien

Alors qu'il était au bord du sinistre, il y a quelques années, le Parc national de la Comoé a été retiré de la liste du patrimoine mondial en péril en juillet 2017. Et depuis le 14 mars 2019, ce parc est dans le processus d'inscription sur la Liste verte des aires protégées et conservées de l'Union internationale pour la conservation de la nature (Uicn).

Ces résultats sont à mettre à l'actif du travail méthodique du Comité de gestion local. Le 6 août 2019, les membres de ce comité ont été heureux d'apprendre qu'ils ont obtenu le Prix national d'excellence 2019 du meilleur Comité de gestion local des aires protégées de Côte d'Ivoire.

En l'absence du président du comité, le préfet de région du Bounkani, Kpan Droh Joseph, l'importante distinction a été remise au Colonel Tondossama Adama, directeur général de l'Office ivoirien des parcs et réserves.

Faut-il le noter, le Comité de gestion local est un organe consultatif qui donne son avis sur toutes les questions d'ordre technique, culturel ou budgétaire qui lui sont soumises par le directeur de Zone, lieutenant-colonel Kouadio Roger en charge des aires protégées.

Le Comité de gestion local du parc de la Comoé travaille en sessions à l'intérieur du parc mais elles sont parfois délocalisées de manière tournante.

Y participent le corps préfectoral, les gestionnaires des aires protégées, les chefs traditionnels, les Ong, les Collectivités, les chercheurs et les opérateurs du secteur touristique. Les responsables du comité font remarquer que ce sont 22 sessions dont une extraordinaire qui se sont tenues du 4 avril 2013 (date de son installation) au 31 décembre 2018.

En dehors des sessions, les membres du Comité de gestion apportent un important appui dans la mise en œuvre de certaines activités de gestion du Parc. Ils participent aux campagnes de sensibilisation des populations riveraines. Ils sont actifs au niveau du suivi des activités réalisées au profit de ces populations. A savoir, les microprojets sociocommunautaires, les microprojets générateurs de revenus, etc.

Il convient de rappeler que c'est la deuxième fois que le Comité de gestion local du Parc national de la Comoé est récompensé du Prix national d'excellence. En 2016, il avait remporté cette même distinction.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.