Cote d'Ivoire: Le ministère des Affaires étrangères s'offre deux bâtiments

Les activités diplomatiques connaîtront sûrement une nouvelle dynamique et le bloc ministériel qui abrite le ministère des Affaires étrangères sera moins engorgé.

En effet, sous la maîtrise d'ouvrage du Bureau national d'études techniques et de développement (Bnetd) et l'expertise de l'entreprise Dimension, ce ministère s'est doté de deux nouveaux bâtiments annexes. Il s'agit de deux édifices R+2 situés à quelques encablures du bloc ministériel, contigus à la direction de la police économique et faisant face au collège moderne du Plateau. Ces bâtiments, qui sont en réalité d'anciennes bâtisses, ont été rénovés.

Ils ont, selon Diomandé Affissiata, chef de mission au Bnetd, une allure intelligente, avec toutes les commodités répondant aux normes en la matière. Pour permettre d'accueillir le maximum d'agents de ce ministère, les 25 bureaux que comptait chacun des bâtiments ont été réhabilités et disposent de l'électricité, d'Internet, de téléphonie fixe, d'un système de sécurité incendie, de la vidéosurveillance, etc., pour un montant global d'environ 520 millions de FCfa, précise l'experte du Bnetd.

Lors de la remise officielle des clés au Plateau, Daouda Diabaté, secrétaire général du ministère, s'est dit satisfait des travaux effectués. « Ces nouveaux bâtiments vont permettre au ministère de déployer les différents services regroupés au sein du bloc ministériel pour que d'autres services y prennent place », s'est-il réjoui. Avant d'informer que ces bureaux seront attribués à la Direction générale des Affaires juridiques consulaires de l'état civil (Dajc). En attendant que d'autres services y soient installés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.