Sénégal: Néné Fatoumata Tall plaide des "mesures idoines" pour protéger les femmes

Younouféré (Ranérou Ferlo) — La ministre de la Jeunesse Néné Fatoumata Tall a souligné, samedi, la nécessité de prendre "des mesures idoines" pour protéger les femmes contre toutes les formes de violences.

"La femme, fille d'hier, mère d'aujourd'hui et grand-mère de demain doit être protégée et chérie ", a dit Néné Fatoumata Tall, lors d'un forum organisé à Younouféré, une localité du département de Ranérou Ferlo.

La rencontre, initiée par l'association "Younouféré émergent" dans le cadre des vacances citoyennes, avait pour thème : "Citoyenneté active des jeunes au service de leur communauté".

Elle s'est déroulée en présence de l'adjointe au gouverneur de la région de Matam, Diégui Ngom, du député Aliou Dembourou Sow, par ailleurs président du Conseil départemental de Ranérou Ferlo, du conseiller économique social et environnemental, Abdou Karim Ba.

La troupe théâtrale de la localité a présenté à l'occasion un sketch sur le mariage précoce.

Néné Fatoumata Tall, a indiqué que ce forum est une tribune pour "sensibiliser davantage sur les violences faites aux femmes afin d'éradiquer ce fléau qui gangrène notre société".

Soulignant la nécessité de prendre "meures idoines" pour la protection des femmes contre toutes les formes de violences, la ministre a estimé qu'il faut aussi aller dans le sens de l'automatisation des femmes.

Elle a rappelé que le chef de l'Etat "envisage de fortes mesures pour criminaliser le viol et la pédophilie".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.