Cote d'Ivoire: Rentré du Mali - Safarel Obiang sur le lieu de l'accident de Dj Arafat

L'artiste Safarel Obiang s'est rendu dans l'après-midi du 17 août sur le lieu du tragique accident de Dj Arafat. Selon des sources bien introduites, l'artiste qui revenait du Mali, serait directement venu de l'aéroport afin de constater l'exactitude de cette tragédie.

Devant l'autel érigé en mémoire de l'artiste par les fans, preuve implacable de la disparition du "roi du coupé décalé", Safarel Obiang est resté inconsolable. Ici, des dizaines de bougies brulent sous le poster du "commandant Zabra".

Elles semblent désespérément maintenir en vie le sourire que déploie le regretté disparu sur l'image qui orne l'autel. Tout autour, les deux voies de circulation sont prises d'assaut par des dizaines de motards. Cascades, ronflements de moteurs, courses de fond... ça part dans tous les sens.

La foule s'étend à perte de vue. Les voies qui mènent aux lieux du drame ont été bouclées par la police, par mesure de sécurité.

Après avoir allumé, à son tour, une bougie en hommage à son ami, Safarel s'est rendu dans les locaux d'Areel Groupe situés non loin. Il s'est entretenu avec le comité de pilotage des obsèques, dirigé par Kenzo Cash Money.

Après quoi, il s'est rendu au domicile du défunt sis à Angré cité Groupement 4000 D. Peu après son départ, la famille éplorée a reçu la visite du premier magistrat de la commune de Cocody, Jean-Marc Yacé. Dj Arafat est décédé le 12 août, des suites d'un accident de la circulation routière survenu la veille, dans la soirée, à Cocody (Abidjan).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.