Cote d'Ivoire: Ligue1 (1ère journée) - Le champion accroché en ouverture

La Soa s'est contentée d'un point face à une belle équipe de Williamsville, pour son premier match de la saison.

Le Parc des sports de Treichville a accueilli, le samedi 17 août 2019, la première rencontre de la saison 2019-2020 du championnat national de Côte d'Ivoire.

Pour cette entrée en matière, la Soa, le champion en titre, et le Wac ont offert un beau spectacle au public qui a effectué le déplacement.

Ce sont deux équipes engagées, déjà prêtes physiquement, qui ont montré un très bon niveau technique. Le match a démarré sur des chapeaux de roue avec l'ouverture du score dès la 2e minute par Mofossé Karidioula.

Le capitaine du Wac, en état de grâce, a été l'un des meilleurs hommes d'une rencontre où les attaquants ont fait preuve d'efficacité. Au total, quatre buts inscrits.

Surpris par le premier but, les champions de Côte d'Ivoire ont, malgré tout, montré un bon visage en première mi-temps, avec une occupation rationnelle du terrain et de l'application dans les gestes. C'est fort logiquement qu'ils ont rétabli la parité au score, 21 minutes après le but du Wac.

Doumbia Aboubacar a repris victorieusement de la tête le centre de Diané Alfa Yaya (1-1, 24e). Une mainmise sur la partie en première période que les champions en titre n'ont pas concrétisé, malgré les poussées de Doumbia Aboubacar et d'Arouna Bolagbenti qui ont buté sur l'excellent portier du Wac, Coulibaly Ibrahim, respectivement aux 28e et 40e mn

La seconde période sera aussi rythmée que la première. Les deux clubs injectent du sang neuf dans leurs groupes respectifs. Le jeu, lui, s'équilibre. Au métier et aux qualités physiques des Militaires de la Soa, le Wac a répondu par un jeu plus posé, avec beaucoup plus de mobilité.

Les 22 acteurs se livrent une bataille assez rude, ponctuée par plusieurs actes d'antijeu que le corps arbitral n'a pas hésité à sanctionner avec un carton jaune de part et d'autre. Il a fallu attendre la 71e pour voir les filets trembler à nouveau.

Cette fois, ce sont les Militaires, plus incisifs sur le plan offensif, qui ont pris le devant des opérations grâce à leur meilleur joueur du moment, Doumbia Aboubacar, qui double la mise sur une frappe tendue.

Ce but n'assomme pourtant pas Mofosse Karidioula et ses coéquipiers. En bon capitaine, le porteur du dossard n°9 des Guêpes sonne la révolte.

Il prend ses responsabilités en éliminant un adversaire, avant de servir idéalement Koné Samba qui, d'une tête piquée, rétablit la parité (2-2, 82e).

Un but salué par le public du Parc des sports, tant il était beau dans sa conception. Malgré quelques dernières tentatives, le score restera inchangé jusqu'au coup de sifflet final de l'arbitre Gnoan Ahoua.

Ce fut un bon test pour la Soa, à quelques jours de son match retour des préliminaires de la Ligue des champions. « La Ligue des champions est une réalité.

Nous n'avons pas dévoilé notre stratégie pour aller surprendre en Mauritanie », a déclaré Aka Jean Baptiste, le coach de la Soa. Quant à Bohé Norbert, l'entraîneur du Wac, il s'est dit fier de son équipe qui a su opposer une belle résistance au champion en titre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.