Congo-Kinshasa: IFASIC - Fredoom for journalist sensibilise les journalistes web de veiller au code d'éthique et de déontologie

En perspective des élections locales en RDC, FFJ a organisé à Kinshasa, plus précisément dans la salle doctorale de l'IFASIC, un atelier dont la portée aura été axé sur la problématique des "fake news" ainsi que de toutes les nouvelles flottant pêle-mêle sur la toile.

Désiré-Israël Kazadi a réuni, pour ce faire, une brochette d'orateurs parmi ceux qui, notoirement, sont réputés pour la maîtrise des notions élémentaires en matière d'éthique et de déontologie. Kitutu O'leontwa et Georges Wawa ont été de la partie, pour exorciser les étudiants et journalistes à considérer le Code d'éthique et déontologie comme les chrétiens le font pour la Bible.

Freedom For journalist (FFJ) en sigle, une structure de défense de la liberté de la presse et du droit du public à l'information a, à travers son président Désiré-Israël Kazadi, tenu une matinée d'immersion en faveur des journalistes web sur la collecte, le traitement et la diffusion des informations à travers les médias en ligne, un support de diffusion des informations adapté aux nouvelles Technologies de l'information et de Communication, NTIC.

Cette séance déontologique a connu la participation de quelques experts en communication ainsi que d'une vingtaine des journalistes web venus de différentes rédactions.

Il était question, pour FFJ, d'impliquer les professionnels des médias en ligne à l'observance du code d'éthique et de déontologie ainsi des directives pertinentes édictées par le Conseil Supérieur de l'audio-visuel de la communication (CSAC) pour un processus électoral apaisé.

Selon le professeur Georges Wawa, l'un des intervenants et enseignant à l'Institut Facultaire des sciences de l'Information et de la communication, a sensibilisé les médias en ligne à s'en tenir aux prescrits du Code d'éthique et en faire un bon usage pour la diffusion des informations dans le respect des règles de l'art.

" La présence de medias en ligne n'exclut pas la presse traditionnelle (Presse écrite, radio, Télévision). Mais, c'est juste l'adaptation de la nouvelle technologie, voilà pourquoi, j'interpelle les utilisateurs au bon sens et surtout, à faire preuve de sens élevé de responsabilité", a-t-il fait entendre.

Il y a lieu de rappeler, enfin, que Freedom For journalist (FFJ) est une organisation ayant pour mission, la promotion et la défense de la liberté de la presse sur toute l'étendue de la République Démocratique du Congo avec une perspective, l'ambition de s'étendre dans la sous-région des Grands Lacs Africains.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.