Congo-Kinshasa: Félix Tshisekedi plaide pour la création d'une coalition régionale contre l'insécurité

Face à l'insécurité qui sévit dans plusieurs pays de la sous-région et essentiellement en RD. Congo où des groupes armés tels que les ADF, se revendiquant désormais de Daesh, perpètrent des tueries çà et là et des jours comme des nuits, le Président de la République, Félix Tshisekedi, appelle à la formation d'une coalition régionale de lutte pour la paix et ce, à l'image de la coalition mondiale contre le terrorisme.

Il l'a dit le samedi 17 août dernier lors de son allocution au 39ème sommet de la SADC. Laquelle session avait pour thème principal : « un environnement commercial propice au développement industriel inclusif et durable à l'accroissement du commerce intracommunautaire et à la création d'emplois».

Conscient du fait que les échanges commerciaux intracommunautaires marchent de pair avec une bonne sécurisation dans la région, Tshisekedi Tshilombo a, dans son mot, pris l'engagement de ne ménager aucun effort pour que le Congo-Kinshasa, entouré de neuf voisins, recouvre rapidement la paix et la stabilité pour lui permettre de contribuer efficacement au processus d'intégration sous régionale. C'est dans ce sens qu'il a sollicité l'accompagnement de tous les Chefs d'Etat et de Gouvernement dans le sens de favoriser la création de cette coalition africaine de lutte contre l'insécurité. Déjà, il a eu dans cette foulée à souligner ses efforts dans l'élaboration d'un vaste programme pour le rétablissement de l'Autorité de l'Etat pour éradiquer tous les groupes armés et concourir à la réconciliation de tous les fils et filles de la RD. Congo, dans leurs diversités. «C'est pourquoi, j'ai élaboré un vaste programme pour le rétablissement de l'Autorité de l'Etat visant à mettre un terme à l'insécurité qui sévit encore dans sa partie Est, et favorisant la réconciliation de tous les fils et filles de mon pays. Ceci aura comme conséquence, l'instauration d'un Etat de droit et l'amélioration du climat des affaires», a-t-il déclaré.

Et, pour ce qui est de la maladie à virus Ebola (MEV) qui a gagné la partie Est du Congo, depuis plus d'une année maintenant, le Chef de l'Etat a rassuré de l'amélioration de la situation avec la découverte, par le Dr Muyembe et d'autres experts, de MAB114, la molécule pour le traitement de cette épidémie.

Eu égard à ce qui précède, Félix Tshisekedi a précisé qu'au-delà de la lutte contre l'insécurité et contre Ebola, il s'engage à poursuivre l'intégration régionale et la politique de proximité avec tous les pays de la SADC notamment, en mettant en place, du point de vue interne, des infrastructures idoines, dans le sens de favoriser l'interconnexion. D'où, la fin de ces fléaux qui rongent le pays de Lumumba favorisera, par ricochet, l'accroissement du commerce intracommunautaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.