Congo-Kinshasa: Jacques Kyabula négocie des contrats d'asphaltage des routes et de construction d'écoles dans les milieux ruraux

Jacques Kyabula s'est envolé pour la République sud-africaine la semaine dernière, pour négocier des contrats d'asphaltage des routes et de construction d'écoles en milieux ruraux dans la province du Haut-Katanga. En premier lieu, il s'est entretenu avec les groupes d'investisseurs qui l'ont invité, puis ceux qui l'ont contacté sur place même au pays de Mandela lorsqu'ils ont appris qu'il y séjourne.

Le numéro Un de cette province reste donc en alerte, en quête de constructeurs de routes durables. "Depuis quelques jours en Afrique du Sud pour négocier, avec les partenaires qui m'ont invité, des contrats pour l'asphaltage des routes et la construction d'écoles dans les bourgades et villages de notre province, le Haut-Katanga", a-t-il laissé entendre.

Pas de répit, en effet, pour le gouverneur du Haut-Katanga qui s'active afin d'honorer ses promesses envers sa population et redorer l'image de la province qui compte tous les jours ses capacités de développement et compétences de gouvernance.

Au cours de cette mission de travail en Afrique du Sud, il a eu droit à des démonstrations grandeur nature d'asphaltage de routes à durée de vie de 50 ans, selon le constructeur mais également de ses nombreuses descentes sur terrain. Le Patron de la province cuprifère, Jacques Kyabula, qu'accompagnaient le Ministre de l'Economie Coalis Mwamba ; le Directeur Provincial de l'Office des Voiries et Drainage (OVD) Dieudonné, a également été visité une école avec des salles de classe faites en fabriqués, montées en 15 jours, selon les chefs d'entreprises qui l'ont convié au pays de Mandela. "Les descentes sur terrain nous ont permis d'avoir une vue générale de nouvelles techniques d'asphaltage des routes et également de ces écoles en préfabriquées construites en 14 jours seulement. Nous voulons faire de même chez nous au Haut-Katanga", a-t-il rassuré.

Avant de prendre l'avion pour le sud de l'Afrique, Jacques Kyabula avait annoncé la fin des travaux du pont sur l'avenue Mbayo, désormais asphaltée au Golf Kabulameshi. "Nous avons lancé ces travaux au lendemain de notre entrée en fonction, le 20 mai dernier. Merci aux habitants d'avoir bien accueilli l'asphaltage de leur avenue et le nouveau pont qui fait leur fierté", s'est-il réjoui. Ce pont de délestage est destiné à fluidifier le trafic en attendant la fin des travaux de son voisin, le pont Kabulameshi, qui s'est écroulé depuis le début de l'année.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.