Cote d'Ivoire: Festagni, acte 7 - Les Agni Bradê de Bettié en attraction

Le département de Bettié (région de l'indénie Djuablin) va accueillir, du 14 au 16 novembre, la 7e édition du festival des arts et de la culture Agni (Festagni).

Cette édition est placée sous le thème «culture : facteur de civisme». Elle mettra en valeur les richesses culturelles du peuple Agni Bradê, ainsi que leur particularité au sein du grand groupe Agni.

C'est, en substance, ce qu'on peut retenir de la conférence de presse animée par Eric Anet, le commissaire général du festival, dans l'après-midi du 16 août, au Plateau.

Il a souligné que cette édition sera placée sous le signe d'un hommage qui sera rendu à l'artiste Bony Pascal, dit "le cantador", doyen de la musique Agni qui s'est éteint le 8 juin, dans sa 80e année.

A cet effet, une veillée artistique sera organisée en sa mémoire le 3 septembre prochain à la salle Bitty Moro de l'Insaac. Avant la levée du corps à Bongouanou prévue le 6 septembre et l'inhumation, le 7 septembre à Abongoua.

Le commissaire du Festagni entend, à travers cette initiative, saluer la mémoire de celui qu'il a qualifié de «fierté d'une génération». Et qui, a-t-il poursuivi, s'est toujours rendu disponible pour le Festagni, lors des éditions précédentes.

Il a lancé un appel à la mobilisation pour accompagner dignement, selon ses propres termes, «cette valeur sûre de la musique Ivoirienne». La conférence de presse a enregistré la présence de certains doyens de la musique ivoirienne tels que Eba Aka Jérôme, Soro N'Ganan et Djabo Steck.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.