Ile Maurice: Blanchiment d'argent - Une affaire rayée par manque de preuves

Elle faisait face à une charge provisoire de blanchiment d'argent. Mais Rosinette Manan est repartie libre de la cour de Pamplemousses vendredi 16 août dernier lorsque son affaire a été rayée par la magistrate. La raison évoquée est le manque de preuves.

Rosinette Manan, une habitante de Baie-du-Tombeau âgée de 48 ans, avait été arrêtée le 21 août 2018. Lors d'une perquisition, l'équipe Alpha 1 de l'Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) avait retrouvé des bijoux, la somme de Rs 1 411 325 et plusieurs documents dans une maison. La quadragénaire avait été arrêtée et elle avait retenu les services de Me Tisha Shamloll.

Cependant, lors du procès, l'enquêteur a concédé qu'il était muni d'un seul mandat de perquisition, mais il l'a utilisé pour fouiller plusieurs maisons qui se trouvaient dans la même cour. Rien d'incriminant n'avait été retrouvé chez Rosinette Manan, et les limiers de l'ADSU ont procédé vers la maison de sa soeur. C'est là bas que les bijoux, l'argent et les document savaient été saisis. D'ailleurs, lors de l'enquête, la nièce de la femme était venue de l'avant pour dire que les bijoux lui appartenaient.

Devant ces faits, la magistrate a rayé l'affaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.