Madagascar: Retour d'un calme précaire dans les quartiers

Le calme semble donc revenu dans le secteur extrêmement sensible de l'alimentation en eau et électricité de la capitale. Les mesures prises par le ministre de l'Energie et son équipe ont amoindri le calvaire des usagers, mais n'ont pas totalement résolu le problème. Il faut prendre acte de leur réactivité qui a stoppé un mouvement de révolte spontané. A présent, on attend de voir la suite du plan d'action qui a été élaboré.

Les camions citernes commencent à ravitailler la population des fokontany qui souffraient des coupures d'eau intempestives de ces derniers temps. Il s'agit de solutions alternatives qui ne devraient pas être définitives car c'est l'ensemble des infrastructures d'alimentation qui doivent être rénovées. Les responsables ont donc révisé toute leur stratégie.

On dit que toute l'équipe est sous pression et sait qu'elle doit avoir une obligation de résultat. L'annonce du raccordement des réseaux électriques d'Antananarivo et de Toamasina est le début de la mise en place de cette nouvelle stratégie. Cette dernière vise le long terme. Les énergies solaires et hydroélectriques sont les solutions pérennes ,et l'installation de centrales de ce type est en train de se faire. Mais elles ne seront véritablement opérationnelles que l'année prochaine.

Pour le moment,on doit se contenter des installations vieillissantes de la Jirama. Le personnel de la société d'état doit donc faire preuve d'ingéniosité pour en tirer le maximum. La grogne des usagers semble donc s'être calmée pour le moment, mais le moindre incident peut raviver cette colère qui a éclaté dans différents quartiers. Les Malgaches sont, avons-nous répété, durs à la douleur et ils peuvent endurer les sacrifices pour peu qu'on leur fasse entrevoir une sortie de crise rapide.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.