Maroc: "Adam" de Maryam Touzani en compétition au Festival du film francophone d'Angoulême

Le long métrage «Adam» de la réalisatrice marocaine Maryam Touzani figure parmi les films en compétition de la 12ème édition du Festival du film francophone d'Angoulême (FFA), qui se déroulera du 20 au 25 août.

Premier long-métrage de Maryam Touzani, « Adam » raconte le combat des femmes célibataires, à travers l'histoire de Samia, une jeune campagnarde, qui tombe enceinte suite à une relation hors mariage et qui décide au huitième mois de sa grossesse d'abandonner son bébé à qui veut l'adopter. Le film avait été présenté dans la section Un Certain regard au dernier Festival de Cannes.

Créé en 2008 et consacré au cinéma francophone, le FFA se tient chaque année à Angoulême, en Charente dans le Sud-ouest de la France. Il est considéré comme le lieu incontournable pour la découverte des pépites de films francophones. Pour sa 12ème édition, le festival présentera plus d'une soixantaine de films, dont 10 en compétition et une quinzaine en avant-première. Parmi les films en compétition il y a lieu de citer également « Tu mérites un amour » de la Franco-Algéro-Tunisienne Hafsia Herzi, « Papicha » de l'Algérienne Mounia Meddour et « Les Hirondelles de Kaboul », une adaptation du roman de Yasmina Khadra, réalisé par les Françaises Zabou Breitman et Eléa Gobbé-Mévellec. Ils concourent tous pour les fameux Valois qui seront décernés par un jury présidé par la célèbre actrice Jacqueline Bisset. Par ailleurs, un focus spécial sera accordé, durant ce festival, aux films du réalisateur marocain Nabil Ayouch avec la projection de six de ses films dont Les Chevaux de Dieu, Razzia et Mektoub.

Il est à rappeler que Maryam Touzani est née à Tanger où elle a grandi avant de quitter le Maroc pour des études de journalisme à Londres. Quelques années plus tard, elle devient scénariste et réalisatrice de courts-métrages et de documentaires. En 2011, elle réalise son premier court-métrage « Quand ils dorment ». En 2014, Maryam filme un documentaire, «Sous ma vieille peau» consacré à la prostitution au Maroc. Ce documentaire donne lieu au film « Much Loved », sorti en 2015 et réalisé par son conjoint Nabil Ayouch, pour lequel Touzani participe au scénario. Elle réalise ensuite son second court-métrage en 2015, «Aya va à la plage», sur le thème de l'exploitation des jeunes enfants comme domestiques. En 2017, elle prend le rôle principal dans le film «Razzia», avant de réaliser en 2019 son premier long métrage «Adam».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.