Cote d'Ivoire: Concerto pour l'indépendance à Tafiré - Amadou Gon Coulibaly gâte les mélomanes de la ville

Un show époustouflant ! Samedi dernier, la vedette du reggae Fadal Dey et une kyrielle d'artistes étaient en attraction sur la place publique de Tafiré. Ce concert géant, offert par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, a fait vibrer des milliers de spectateurs venus des quatre coins de cette cité paisible, en présence du président du Conseil régional du Hambol, Ibrahim Kalil Konaté, et du maire Coulibaly Sounkalo dit Charles Sanga.

Tête d'affiche de ce spectacle, Fadal Dey a gratifié les populations de Tafiré d'une prestation live de toute beauté. Le chanteur a fait danser et chanter le public qui a repris en chœur les paroles de ses chansons. Au total, Fadal Dey a passé, en revue, pendant un peu plus d'une heure, douze titres de son riche répertoire entre autres «Bôyôrôdjan», «Dioula», «Wodjoro», « Kafo Kaben », «Naïmato ».

Avant de clore son récital avec son morceau culte « Barakissa», une enivrante complainte amoureuse en hommage à un grand amour de jeunesse. Artiste engagé, Fadal Dey ne s'est pas contenté de faire remuer les corps ; il a aussi titillé les méninges en lançant, entre deux tours de chant, des messages forts.

Ainsi, il a invité les populations du Grand Nord en général, et de Tafiré en particulier, à apprécier avec lucidité les réalisations du président Alassane Ouattara dans cette partie du pays pour ne pas se tromper de combat. Il a salué notamment la réfection de la route internationale A3, dont les travaux sont aujourd'hui très avancés ; le bitumage de plusieurs voies permettant de relier les grandes villes du Nord et de désenclaver beaucoup de localités.

« En vérité, Ouattara et son gouvernement travaillent. Tout le monde peut se plaindre sauf Tafiré », a martelé Fadal Dey. Un discours franc accueilli par une salve d'applaudissements et des cris de joie. En lever de rideau, Lunic, le groupe Harmony Groove, le duo Consty et Prince, et des artistes locaux avaient tenu en haleine les nombreux mélomanes qui avaient pris d'assaut les lieux.

Le tout, dans une ambiance bon enfant. Avant la prestation de Fadal Dey, Kalil Konaté avait remercié le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly pour l'initiative, et exhorté les populations de Tafiré à se mobiliser massivement derrière le chef du gouvernement. Le président du Conseil régional du Hambol n'a pas manqué d'asséner ses vérités à ceux qui multiplient les attaques contre le pouvoir RHDP.

« On ne peut pas rester sans la protection du père. Le Hambol veut rester avec le père (ndlr, Alassane Ouattara) pour construire ensemble le pays. Sans la bénédiction du père, aucune ambition ne peut prospérer », a-t-il répliqué.

Notons qu'un peu plus tôt dans la journée, la finale du tournoi de football de la cohésion sociale doté du trophée Kalil Konaté, qui a vu la participation des sous-préfectures du département de Niakara, a été remportée brillamment par le FC Niékara, vainqueur du Kolokala Sport de Tafiré sur le score de 2-0.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.