Guinée: Accusé de corruption et lourdement sanctionné, Amadou Diaby contre-attaque

Paul Put n'est pas le seul à avoir été condamné dans l'affaire de corruption en Guinée. Amadou Diaby, premier vice-président de la Fédération guinéenne de football, a également été condamné pour corruption par la commission d'Ethique de l'instance.

L'ex-adjoint d'Antonio Souaré est interdit d'exercer toute activité relative au football au niveau national pendant 7 ans dont 5 fermes et au paiement d'une amende de 25 000 euros.

Amadou Diaby est accusé de « racket » par Paul Put. Il est mis en cause pour « son rôle dans la perception d'une commission de 10% sur le salaire » du sélectionneur, selon la Fédération guinéenne de football.

Faux, ont indiqué les avocats de l'accusé samedi devant la presse, estimant

qu' « aucune preuve n'existe » contre leur client. Ils expriment par ailleurs leur étonnement face à la décision du comité d'éthique qu'ils qualifient de « tract » qui condamne Amadou Diaby « sans être jugé ».

Selon eux, Amadou Diaby a été suspendu sans être entendu juste sur « une simple dénonciation » de Paul Put.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.